16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 17:59

CHRISTOPHE ALEVEQUE

samedi 3 mars 2012 | One Man Show

Prod. Label ln 
20H30 | Loc 27 € / Porte 30 €

CHRISTOPHE ALEVEQUE est Super Rebelle ! … Et candidat libre ! 

SAMEDI 3 MARS 2012 - 20H30 
DIMANCHE 4 MARS 2012 - 17H 
LʼAUTRE CANAL. NANCY 

Super Rebelle a décidé de se présenter aux élections sans programme et sans être inscrit : il est candidat libre. Inutile pour lui de respecter les règles électorales ; il plane au-dessus de tout cela. Crée en février le show tournera autour des élections présidentielles et s’arrêtera le 6 mai 2012 à 20 heures précises, sur la scène du théâtre du Rond Point à Paris où un écran tombera sur scène : un visage. Le spectacle : La scène se transforme en QG des présidentielles. Un candidat hors listes se présente. Il casse la baraque, drague les petits commerçants et les gros, ratisse large et rassemble toutes les volontés du peuple dans un programme ultra démagogique et ultra populiste afin d’être élu. C’est Super Rebelle, qui détrônera à coup sûr le tyran Zébulon et tous les prétendants au trône et siphonnera les voix nationalistes extrêmes : quitte à voter nul, votez pour moi. Christophe Alévêque fuit les médias complaisants, brûle les planches d’une liberté de ton où tout est encore possible. La gauche moisie, les abus de pouvoir, de biens sociaux, l’impunité des ministres en vacances chez les dictateurs amis... Sujets en or qu’il déchiquette avec les crocs, en déconnades, chansons avec orchestre et revue de presse actualisée chaque soir. Il gueule, rit pour alarmer, il veut que ça change, que ça choque. Alévêque abhorre le cynisme satisfait. Brutalité, grossièreté des gens du pouvoir, il retourne les armes à sa portée, tire à vue. Il s’en prend à tout ce qui ne bouge plus. Adolescent, il découvre l’insolence de Bedos et la syntaxe de Desproges. Alévêque grandit sur scène, fait sauter les bombes pour les désamorcer. Il chronique la société chez Ruquier, Drucker ou Ardisson. Il écrit et tourne partout Debout, solo explosif avec chansons et attaques en règle sur l’horreur d’une société molle. Ces dernières saisons, il déballe ses Monstrueuses Actualités ou accouche en succès de son « Super Rebelle ». « Rire, dit-il, c’est aussi crever l’abcès. Cela n’a rien d’un meeting, c’est un rassemblement de gens qui ont besoin de se faire du bien, on vient rire ensemble de nos misères dans une société où chacun s’isole de plus en plus avec son internet et ses portables. Je veux aller plus loin, encore, car communier en riant dans l’horreur peut donner aussi l’envie et la force de changer les choses ! » En 2012, il lâche les chiens sur scène. Les ministères et l’Élysée ne sont pas loin.

CHRISTOPHE-ALEVEQUE_2138233913280780131.jpg

Mise en scène : Philippe Sohier. Mise en lumière : Fred L’indien Son : Stéphane Uriot 

Musiciens : Maxime Perrin Francky Mermillot Julien Bonnard Stéphane Sangline

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 17:56

jeudi 1er mars 2012 | jazz

Prod. NJP 
20H30 | Réduit 23€ / Loc 25€ / Porte 28€

Nancy Jazz Pulsations présente : 

Trombone Shorty & Orleans Avenue (Jazz – Soul – Funk / Nouvelle Orleans ) 

Mike Ballard (basse), Pete Murano (guitare), Joey Peebles (batterie), Dwayne Williams (percus), Dan Oestreicher (saxophone baryton), Tim McFatter (saxophone ténor) 

Né à la Nouvelle-Orléans, Trombone Shorty symbolise la relève de la riche tradition musicale de la capitale de la Louisiane. Formé au trombone et à la trompette au New Orleans Center for the Creative Arts, Trombone Shorty varie ensuite les expériences. 

De Lenny Kravitz (qui l’intègre à sa tournée mondiale en 2005) à Green Day en passant par U2 et Bob Erzin, Trombone Shorty se frotte au rock et y gagne une présence scénique incomparable. Il devient alors ce qu’il est convenu d’appeler "une bête de scène", emmenant ses musiciens et les spectateurs sur la route du "Supafunkrock", ainsi qu’il décrit sa musique. Depuis la sortie de leur premier album Backatown, Trombone Shorty & Orleans Avenue ont mûri de manière spectaculaire avec des concerts furibards, convertissant les plus récalcitrants à leur art… Leur nouvel album For True fournit une preuve substantielle de cette croissance explosive grâce à l’évolution du son qui est leur signature. Ce fameux Supafunkrock ! Lamont Dozier, Kid Rock, Ivan Neville, Cyril Neville, Jeff Beck, ou The Rebirth Brass Bans ne s’y trompent pas et participent à différent titre à cet album exceptionnel. En France, Trombone Shorty a tout récemment enflammé les festivals d’été, que ce soit à Nice, Vienne, ou encore Marseille pour le festival de Jazz des Cinq Continents. Le groupe brasse du jazz nouvel-orléanais traditionnel avec un funk/soul arrosé d’accords rock puissants et de rythmes hip-hop. En prime, quelques nouveaux ingrédients épicés : l’album For True pousse ce brassage plus loin vers un territoire musical tout neuf.

TromboneShorty©KirkEdwards
www.tromboneshorty.com 

FLASH BACK Le public de NJP avait découvert Trombone Shorty en 2009 en ouverture du concert de John Butler Trio ! 

TROMBONE SHORTY AU GRAND JOURNAL Trombone Shorty sera l’invité du Live du Grand Journal sur Canal + le 27 février 2012 

SEULEMENT 3 DATES EN FRANCE Nancy Jazz Pulsations est fier de proposer le concert de Trombone Shorty en exclusivité sur l’Est de la France. 

www.nancyjazzpulsations.com

 


Partager cet article
Repost0
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 18:04

Les Cowboys Fringants et la France, une grande et belle histoire d'amour.

Pour les avoir déjà vu deux fois par le passé (à l'Autre Canal puis à l'Ancienne Belgique à Bruxelles), je ne peux que vous conseiller d'aller à ce concert les yeux fermés, le dernier album, au-delà de l'énergie déployé, est tout simplement très bon !

 

QUE DU VENT - LE NOUVEL ALBUM DES COWBOYS FRINGANTS DISPONIBLE LUNDI LE 14 NOVEMBRE

Pour la sortie de leur onzième album (leur huitième de chansons originales), Les Cowboys Fringants créent une fois de plus l'événement.
 
Les Cowboys présentent Que du vent, un album (concis et intense) de 11 nouvelles chansons. Un disque qui déménage. Musicalement, les Cowboys se renouvellent et proposent un album inspiré de l’énergie des centaines de shows qu’ils ont donnés lors des trois dernières années. Au contrôle de la réalisation, ils offrent un son plus rock, plus électrique et toujours plus festif, développant au passage une nouvelle dimension où les harmonies vocales illuminent des moments de musique enlevants.
 
La voix du chanteur Karl Tremblay, plus maîtrisée et nuancée que jamais, sert à merveille les textes d’exception de Jean-François Pauzé. Plusieurs pièces sont menées à un train d'enfer par une solide section rythmique, portée par Jérôme Dupras à la basse, et par des arrangements mélodiques soignés et inventifs, réalisés par la multi-instrumentiste de talent Marie-Annick Lépine et par chacun des Cowboys.
 
flyer_A6_cowboys-1.jpg
 
Que du vent, c’est un album qui valse joyeusement entre portraits de société, tounes d’amour (brisé), histoires de personnages, clins d’oeil amusants... avec une dose d’autodérision au passage! Que du vent nous offre le portrait d'un Québec d'aujourd'hui, d’une Amérique et d’un monde obnubilés par la célébrité (« Mettre son cul / Son âme à nu / Dans l’but / D’être reconnue / Dans la rue »), société de consommation et de contradictions (Classe moyenne, Shooters) qu’on observe à travers les yeux d’un homme ordinaire qui regarde sa vie passer (« Et l’homme ordinaire met sa montre à l’heure / Car soudainement le temps vient à manquer / Si jadis il n’était pas un facteur / Ce dernier devient précieux et compté »). Que du vent, c’est un regard lucide sur le monde (« Y a des paroles en l’air / Ben du silence qui s’ perd / Trop de bruit pour si peu, souvent / Que du vent... ») où pointe une certaine lueur d’espoir. Un monde où l’amour fait son chemin (« Ent’ les écueils et les joies / On s’ lâche pas pis on tient l’ coup / Si l’amour zigzague un peu des fois / Y est jamais ben loin d’ chez nous » ), se brise (« Quelle est longue la route du destin / Quand on doit se marcher sur le coeur »), se solidifie (« Mais avant qu’ l’amour / Ne meurt et s’effiloche / On l’attache avec d’la broche »). Un monde où il est parfois nécessaire de rire de soi (« On est des hasbeen! »).
 
Que du vent, un album qui plaira aux centaines de milliers de fans des Cowboys partout au Québec et dans la francophonie. Le groupe, toujours très impatient de remonter sur scène, repart sur la route très bientôt : la nouvelle tournée débute le 10 décembre prochain et les mènera partout au Québec et en Europe!
 
Rappelons que le premier extrait radio, la chanson Paris-Montréal, fait rapidement son chemin vers le sommet des palmarès radio du Québec.
 
 
les cowboys fringants - que du vent – disponible partout dès lundi le 14 novembre
 
 
 
LA TOURNÉE !
25 janvier L’Aéronef à Lille – France
27 janvier Le Galaxie à Amneville/Metz – France
28 janvier Le Zénith à Strasbourg – France
31 janvier Le Liberté à Rennes – France
1er février La Trocardière à Nantes – France
3 février Le Phare à Tournefeuille/Toulouse – France
4 février Espace Médoquine à Bordeaux – France
6-7 février L’Olympia à Paris – France
9 février Halle Tony-Garnier à Lyon – France
10 février Aréna de Genève – Suisse
11 février Le Silo à Marseille – France
13 février L’Olympia à Paris – France
15 février Forest National à Bruxelles – Belgique

Plus d'informations sur Les Ogres de Barback :

Les Cowboys Fringants

 

 

Un concert Notice France :
 

 


Plus d'informations sur Notice France :
http://www.noticefrance.fr


Partager cet article
Repost0
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 17:54
TREMPLIN MUSICAL DE LA MUSICALITÉ

samedi 21 janvier 2012 | Concert éclectique

Prod.Rock’n’Lor 
18H30 | Gratuit

6ème TREMPLIN MUSICAL De la Mutualité Française Lorraine 

La Mutualité Française Lorraine organise la 6ème édition du Tremplin Musical, à destination des jeunes lorrains. L’objectif de ce Tremplin est de permettre à de jeunes musiciens de se révéler, et de sensibiliser le public aux comportements favorables à la santé (précautions face aux musiques amplifiées, au tabac, à l’alcool, aux infections sexuellement transmissibles…). 

Concert gratuit à L’Autre Canal 12 groupes sélectionnés pour le Tremplin Musical de la Mutualité Française Lorraine se produiront sur la scène de L’Autre Canal de 18h30 à 23h30. Un jury de professionnels de la musique et de la santé départagera les vainqueurs. Le public est invité à venir nombreux pour encourager ces jeunes talents ! Entrée gratuite. 

Scène ouverte aux jeunes lorrains La scène est ouverte aux groupes et musiciens amateurs, âgés de 15 à 25 ans, venant de toute la région lorraine. Les groupes tenteront leur chance en représentant différents styles de musique : pop, rock, hip-hop, R&B… Les lauréats se partageront la valeur de 3000 € en bons d’achat pour du matériel de musique. Les vainqueurs se verront également proposer une participation au festival NJP ou la possibilité de se produire lors d’une première partie de concert à Nancy. 

A propos de la Mutualité Française Lorraine La Mutualité Française Lorraine représente la Mutualité Française auprès des instances de son territoire. Elle a également comme mission de coordonner la vie mutualiste. La Mutualité Française fonde son action sur la solidarité, la démocratie, l’indépendance et la responsabilité. Elle est le premier mouvement d’utilité sociale de la santé et de protection sociale, et milite pour garantir l’accès à des soins de qualité à tous.

 

tremplin-article.jpg

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 14:18

L'Ensemble Poirel invite les SOLISTESDU BALLET DE L'OPÉRA NATIONAL DE PARIS, un grand lever de rideau prévule dimanche 29 janvier 2012 à 16:00.

De jeunes talents en passe de devenir les étoiles de demain présenteront à l'Ensemble Poirel un programme originalmêlant de grands pas classiques et des créations du XXème siècle.

 

BERCEAU DE LA DANSE, HÉRITIER D’UNE LONGUE TRADITION, LE BALLET DE L’OPÉRA NATIONAL DE PARIS EST SANS CONTESTE L’INSTITUTION CLASSIQUE LA PLUS RENOMMÉE AU MONDE. DE JEUNES TALENTS EN PASSE DE DEVENIR LES ÉTOILES DE DEMAIN PRÉSENTENT À NANCY UN PROGRAMME ORIGINAL COMPOSÉ D’EXTRAITS D’OEUVRES TRÈS CONNUES, TELLES CELLES QUE MARIUS PETIPA CRÉA À LA FIN DU XIXème SIÈCLE. DANSEURS AUX MULTIPLES FACETTES, TOUJOURS EN QUÊTE DE DÉCOUVERTE ET DE DÉPASSEMENT, ILS INTERPRÈTENT AUSSI DES CRÉATIONS MAJEURES ET PLUS RÉCENTES DE LÉONID LAVROSKI, ROLAND PETIT, OSCAR ARAÏZ OU ENCORE WILLIAM FORSYTHE. UN RENDEZ-VOUS EXCEPTIONNEL !

 

793-1209.JPG

avec *

Amandine Albisson Prix Carpeaux 2009
Sarah Kora Dayanova Prix Arop 2007
Allister Madin
Ugo Vigliotti Prix Arop 2010
Pierre-Arthur Raveau Prix Carpeaux 2011
sujets

Grégory Dominiak

Eléonore Guerineau Prix Arop 2009,
coryphée

et Sae Eun Park
Médaille d’or concours de Varna 2010
Premier prix de Lausanne 2007

organisation générale et production Gruber Ballet Opéra
direction technique Nicolas Lamartine
administrateur de tournée Stéphane Ribo

organisation Ville de Nancy – Ensemble Poirel
 

 

804-1277.JPG

 

1 . CARNAVAL A VENISE

Pas-de-deux
chorégraphie d’après Marius Petipa (1859)
musique Cesare Pugni
danseurs Eléonore Guérineau et Hugo Vigliotti

Ce pas-de-deux fut spécialement créé pour la représentation d’adieux au
théâtre Kirov de Saint-Pétersbourg de la célèbre ballerine italienne Amalia
Ferraris, lors de son séjour en Russie, le 12 février 1859. La chorégraphie
en est attribuée à Marius Petipa bien que cette pièce ne figure pas au
catalogue de ses œuvres. Il s’agit de l’une de ses toutes premières
créations, elle nous est parvenue quasiment intacte. Quelques années
plus tard ce pas-de-deux fut intégré au ballet pantomime en 3 actes
Salanilla (d’après Joseph Mazilier). Parallèlement, la musique de Cesare
Pugni est basée sur un air traditionnel rendu célèbre grâce au violoniste
virtuose Paganini.

2 . LE LAC DES CYGNES

Pas-de-deux, extrait de l'acte II
chorégraphie d'après Marius Petipa (1895)
musique Piotr Ilitch Tchaïkovski
danseurs Amandine Albisson et Grégory Dominiak

Siegfried, jeune prince parti pour chasser, aperçoit un cygne d'une grande
beauté. Ebloui, il admire ce spectacle qui s'offre à ses yeux quand, par
magie, le cygne se transforme en un être radieux, Odette, mi femme, mi
cygne. Siegfried et Odette vont alors tous deux succomber d'amour l'un
pour l'autre. Le bonheur qui les unit berce leur amour encore fragile. Elle
le contemple et s'attendrit devant ses efforts pour ne pas l'effaroucher.
Leur duo est un grand chant d'amour devant lequel les arpèges d'une
harpe accompagnent un violon qui joue une complainte d'une tendresse
infinie.

3 . DON QUICHOTTE

Pas-de-deux, extrait de l'acte III
chorégraphie Marius Petipa (1869)
musique Léon Minkus
danseurs Sarah Kora Dayanova et Allister Madin

Inspiré du roman de Cervantès, le ballet mêle l’intrigue amoureuse de la
jeune Kitri et du barbier Basile à l’épopée du Chevalier à la triste Figure.
Le pas-de-deux présenté est extrait du dernier acte. Au cours de la fête
qui célèbre leur mariage, Kitri et Basile dansent ce pas-de-deux, plein de
virtuosité, devenu le cheval de bataille des étoiles classiques.

4 . ROMÉO ET JULIETTE

Pas de deux
chorégraphie d'après Léonid Lavrovski (1940)
musique Serge Prokofiev
danseurs Sae Eun Park et Pierre Arthur Raveau

Les amants de Vérone ont souvent inspiré les musiciens et les
chorégraphes. Le ballet de Prokofiev suit de très près le drame de
Shakespeare. C’est la version de Léonid Lavrovski qui a contribué à
populariser ce ballet, tant et si bien que toutes les grandes scènes de l’Est
l’ont inscrites à leur répertoire ainsi que de nombreux théâtres
occidentaux.

 

3-GUERINEAU.jpg

 

5 . NOTRE-DAME DE PARIS

Pas de deux, extrait de l’acte II
chorégraphie Roland Petit (1965)
musique Maurice Jarre
danseurs Amandine Albisson et Daniel Stokes

“Notre-Dame de Paris raconte une histoire; j’en ai délibérement écarté
l’anecdote et la pantomime. Je souhaite que s’efface le Moyen Âge de
Viollet-Leduc et que, pour le spectateur, seule subsiste la permanence
tragique du chef-d’oeuvre de Victor Hugo.”
- Roland PETIT -
Notre-Dame de Paris, ballet en 2 actes, a été créé en 1965 d’après le
roman de Victor Hugo. Le pas-de-deux présenté est un extrait de l’acte II.
On y retrouve Esmeralda et Quasimodo.
Après avoir été injustement accusée du meurtre de Phoebus, Esmeralda,
condamnée à être pendue, a été sauvée par Quasimodo qui l’a emmenée
à l’intérieur de Notre-Dame, son domaine, où elle bénéficie du droit
d’asile.

6 . ADAGIETTO

Pas-de-deux
chorégraphie Oscar Araïz (1970)
musique Gustav Mahler
danseurs Eléonore Guérineau et Hugo Vigliotti

Adagietto a été créé en 1971 par le Ballet du Teatro de San Martin de
Buenos Aires en Argentine. Les deux interprètes en étaient Ana Maria
Steckelman et Mauricio Wajnrot. Il a ensuite été présenté par le Royal
Winnipeg Ballet (Canada) en octobre 1974 et par l’Opéra de Paris.
Présenté de nouveau par l’Opéra de Paris à Tokyo dans le cadre du
Festival International de Ballet en 1978, Adagietto a remporté le second
prix de chorégraphie.

7 . IN THE MIDDLE,
SOMEWHAT ELEVATED

Pas-de-deux
chorégraphie William Forsythe (1987)
musique Thom Willems
danseurs Sarah Kora Dayanova et Allister Madin

In the middle utilise les "techniques" de la peinture classique comme la
conception géométrique de l'espace et le clair obscur. Cette pièce
propose de penser l'espace différemment. Les corps ne sont là que pour
le mouvement qui construit la ligne, le volume, puis l'espace tout entier. Il
ne s'agit pas du tout d'une danse qui vise l'expression de soi-même. Au
contraire, les corps sont anonymes, ils sont ce qui sert le concept du
mouvement et de l'espace. Ils sont l'instrument de la représentation d'un
concept : le mouvement constitue l'espace et critique la thèse de la
peinture classique selon laquelle l'espace est premier sur les objets qu'il
contient.

8 . LE CYGNE NOIR

Pas-de-deux, extrait de l'acte III . chorégraphie d'après Marius Petipa
(1895) musique Piotr Ilitch Tchaïkovski
danseurs Sae EUN PARK et Pierre Arthur RAVEAU

Une tradition établie par les danseurs eux-mêmes a donné ce titre au pas-
de-deux extrait du IIIème acte du Lac des Cygnes. Dans le palais en fête, la
Reine conduit son fils, un prince Siegfried qui semble absent, comme
étranger au monde qui l’entoure ... Il vient de refuser toutes les jeunes
filles qu’on lui a présentées quand soudain survient une créature
mystérieuse qui ressemble étonnamment à Odette. C’est elle, à n’en plus
douter ! Aussitôt, comme envoûté par cette image, Siegfried ne voit
qu’elle, en qui il croit reconnaître sa bien-aimée. Elle n’est pourtant
qu’Odile, la fille du Baron Von Rothbart que celui-ci, par un de ses tours
de magie qui lui sont familiers, a transformé en sosie d’Odette. Et c’est
elle que le prince - abusé par la supercherie - demande en mariage.
Rothbart triomphe - Siegfried vient de se parjurer.

 

 

PLEIN TARIF
48 € . 37 € . 21 €


POUR TOUS : 20 € SEULEMENT EN PREMIÈRE CATÉGORIE
AVEC LE "CARNET SIX FOIS SCÈNES" !

RÉDUCTIONS
demandeur d'emploi, rsa, groupe à partir de
10 personnes, cartes cezam, inter-cea, enact

40 € . 32 € . 18 €

carte jeunes nancy culture

34 € . 26 € . 15 €

enfant jusqu'à 15 ans inclus
24 € . 18 € . 10 €

 

ACCUEIL DU PUBLIC . BILLETTERIE

ENSEMBLE POIREL 3, rue Victor Poirel - Nancy
03 83 32 31 25 ensemblepoirel@mairie-nancy.fr

et points de vente habituels :
www.fnac.com, www.digitick.com, www.ticketnet.fr,
Nancy Tourisme, librairies Hall du Libre et Chapitre St-Sébastien,
magasins Fnac, Cora, Auchan, Carrefour, E. Leclerc, Virgin, Cultura…

WWW.POIREL.NANCY.FR

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 18:26

Samedi 7 janvier 2012 | Hip Hop

Prod. L'Autre Canal
20h30 | GRATUIT

... BUZZ BOOSTER est un tremplin musical national hip-hop, qui révèle les talents de demain.

A l'issue de leurs performances live s'étant déroulées aux Trinitaires le 2 décembre dernier, les groupes retenus pour la finale Buzzboster Lorraine sont:

O'NASSIM
ESKO
MESRINE
MAUVAISE HERBE

Le gagnant de la soirée ira concourir à la finale nationale le 12 février prochain à Paris pour tenter de décrocher la première place et une tournée des principaux festivals hip hop français !


 

top_buzzbooster.jpg

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 14:10

PETITS CONTES NÈGRES POUR LES ENFANTS DES BLANCS, par la cieLes Déménageurs Associés, d'après Blaise Cendrars.

Une représentation tout public est prévueà l'Ensemble Poirel le dimanche 22 janvier 2012 à 16:00. Mêlant théâtre,musique et arts plastiques, ce spectacle s'adresse à un large public familial,dès 5 ans.

 

LE JEU

Deux conteurs se partagent le texte entrecoupé de musique.
Cependant que l’un joue de la musique, l’autre raconte l’histoire et
modèle un personnage avant de le faire vivre en prolongeant le
modelage par la manipulation.
Le ton est joyeux, drôle, et met en valeur la cocasserie des histoires.
Les situations dramatiques sont distanciées, en accord avec le style
du texte.

 

2012_01_22_petits_contes_2.jpg

 

LE TEXTE

D’une grande clarté, constitué de phrases courtes et bien
structurées, le texte de Cendrars allie précision, richesse et
simplicité.
Le style est celui du conte. Fortement rythmé, scandé de rappels,
sorte de refrains à l’adresse de l’auditeur, le texte s’adresse
directement au public. Il est ainsi parfaitement adapté à de jeunes
spectateurs.

 

2012_01_22_petits_contes_4.jpg

 

 

LA COMPAGNIE

Les Déménageurs Associés existent depuis 1996 et travaillent en Ile-
de-France.
A l’origine de cette compagnie, il y a la volonté de Jean-Louis
Crinon, le metteur en scène, d’aller plus loin dans sa démarche de
création, avec une propre équipe de travail. Auparavant, il a signé
de nombreuses mises en scène, dont un Candide aux accents
burlesques et un Amphitryon, adapté pour un trio de deux
comédiens et une comédienne.
La compagnie compte à son actif trois œuvres de Molière : des
Fourberies de Scapin qui explosaient dans un ring au son d’un
ragtime, un Avare dans l’univers du cirque et un Bourgeois
Gentilhomme pétulant et musical.
Mais aussi Le Livre de la jungle d’après Kipling qui fut l'occasion
pour la compagnie d'expérimenter le modelage en direct sur scène,
Gulliver d’après Swift, alliant le jeu du comédien à l’art de la
manipulation de marionnettes, Jeux de massacre de Ionesco,
fantastique fresque d’une ville en folie, alliant le théâtre et la vidéo
et tout récemment La Tempête de Shakespeare, somptueuse féerie
ponctuée de scènes clownesques sur un plateau qui tangue au gré
des vagues ou de l’ivresse des personnages.
La compagnie fonctionne dans un esprit de troupe, en travaillant
avec un noyau de comédiens et comédiennes accoutumés à un jeu
visuel, riche en images et qui pour la plupart sont également
musiciens.

 

2012_01_22_petits_contes_5.jpg

 

DURÉE DU SPECTACLE : 55'

PRIX DES PLACES

PLEIN TARIF
20.00 €
RÉDUCTIONS
demandeur d'emploi, rsa, groupe à partir de
10 personnes, cartes cezam, inter-cea, enact

15.00 €
carte jeunes nancy culture
13.00 €
dernière minute jeunes jusqu'à 25 ans inclus
10.00 €
enfant jusqu'à 15 ans inclus
09.00 €

ABONNEMENTS "SPECTACLES EN FAMILLE 2011-2012"
4 spectacles "jeune spectateur"
20.00 €
soit 05.00 € par spectacle !
4 spectacles "parent accompagnateur"
40.00 €
soit 10.00 € par spectacle !
duo 2X2 spectacles "carte jeunes nancy culture"
réservé au porteur de la carte et à la personne
qui l’accompagne
56.00 €
soit 10 € d'économie !

Les tarifs indiqués sont ceux proposés à la billetterie de l'Ensemble Poirel. Certaines réductions,
abonnements et les places pour les personnes à mobilité réduite ne sont pas vendues par les autres
points de vente. Les tarifs sont aussi majorés par des droits de location spécifiques à chaque réseau de
distribution privé.

 

ACCUEIL DU PUBLIC . BILLETTERIE

Ensemble Poirel 3, rue Victor Poirel 54000 Nancy
03 83 32 31 25 ensemblepoirel@mairie-nancy.fr
et points de vente habituels : www.fnac.com, www.digitick.com,
www.ticketnet.fr, Nancy Tourisme, librairies Hall du Libre et Chapitre St-
Sébastien, magasins Fnac, Cora, Auchan, Carrefour, E. Leclerc, Virgin, Cultura…

PROGRAMMATION EN LIGNE SUR :
WWW.POIREL.NANCY.FR

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 14:23

Tout le monde en parle, certains la craignent, une tempête s’apprête, selon nos amis météorologue, à balayer notre région. N’étant pas moi-même en mesure d’infirmer ou de confirmer ces prévisions, la seule chose que je puis affirmer, c’est qu’un véritable ouragan s’est abattu ce soir sur le Seven Casino d’Amnéville. L’ouragan AaRON a pris possession des lieux avec son raz-de-marée humain et ses rafales de notes. Melting-Actu y était, prêt à braver la tempête pour vous faire revivre cette soirée mouvementée…

Il est 19h10. La nuit est depuis longtemps tombée et le vent se lève doucement. Il est possible qu’on l’ait, finalement, cette tempête. Mais peu importe, là où nous allons, nous n’avons rien à craindre. Car la salle de spectacle du Seven Casino d’Amnéville se trouve en sous-sol. Tel un abri anti-tornade, elle nous protègera si, comme le craignaient jadis nos ancêtres, le ciel venait à nous tomber sur la tête.


aaron-1472.2.jpg

 

À 19h30 précise, les agents de sécurité séparent leur cordon humain et laissent la petite foule qui s’était amassée devant eux s’engager dans l’escalier menant à la salle. Nous revoici plongés dans ce couloir souterrain qui, une fois de plus, me rappellera l’univers de Lewis Caroll. Rien n’a changé depuis ma dernière visite en mai. Les murs oranges, les lampadaires-champignons, les appliques murales en fleurs… Pourtant cette fois, ce n’est pas au Pays des Merveilles que je me rends, mais plutôt au Pays Imaginaire (Neverland en anglais pour ceux d’entre vous qui l’ignoreraient…). Car ce soir, c’est AaRON (« Artificial Animals Riding On Neverland » ! ) qui nous accueille. Et autant vous dire que c’est une soirée que nous attendons tous.


aaron 1225.2


J’ai découvert AaRON, comme beaucoup, en 2007 avec le titre U-Turn (Lili) qui, je dois bien l’avouer, ne m’avait pas, à l’époque, marqué plus que ça. Ne voulant néanmoins pas rester sur une mauvaise impression d’un groupe dont tout le monde disait qu’ils étaient incroyables, j’ai pris le temps de me plonger dans leur Neverland et j’y suis tout simplement resté bloqué. C’est la chanson Endless Song et son ambiance si particulière qui m’a immédiatement interpellé. S’en était fini pour moi, j’étais coincé à jamais au Pays Imaginaire d’AaRON. L’arrivée, en 2010, de leur second album, « Birds In The Storm », fût une confirmation du talent du duo français. Si le côté sombre des titres est plus subtil à discerner, il reste bien présent, agrémenté de tout un tas d’arrangements nouveaux, offrant une évolution notable dans le son du groupe.

Alors que je patiente au milieu de la foule, confortablement (ou pas…) installé au troisième rang, je me prends à écouter les conversations autour de moi. « Entendre » plus qu’ « écouter » à vrai dire tant il semble qu’un concours se soit déclenché pour déterminer qui parlera le plus fort dans cette fosse. La surprise vient pour moi de plusieurs conversations différentes tournant autour du même sujet : y aura-t-il une première partie ? Premièrement, mesdames, mesdemoiselles et messieurs, sachez qu’il suffit de regarder sur scène pour avoir la réponse à votre question : lorsqu’il y a deux batteries, dont une dissimulée par un drap mais tout de même reconnaissable, il y a de fortes chances pour qu’il y ait une première partie. Ceci étant dit, plusieurs personnes
semblaient se plaindre de ces groupes « chiants » qui leur font « perdre leur temps » alors qu’ils pourraient voir plus longtemps leur groupe favori. Tout d’abord sachez que, bien souvent, vos groupes favoris ont été ces groupes « chiants » que vous déplorez.
Avant d’être célèbres, eux aussi ont fait des premières parties et ce n’est que justice que d’autres fassent les leurs. Ensuite, un artiste qui veut passer des heures sur scènes le fait et ce, qu’il y ait ou non une première partie (exemple de Damien Saez qui, lors de son dernier passage au Galaxie, nous a offert plus de deux heures de musique après les quarante-cinq minutes de Cascadeur). J’avoue avoir été plutôt choqué et révolté par ce comportement d’enfant gâté démontrant une fermeture d’esprit en total désaccord avec le monde d’AaRON.

Mais je referme ici la parenthèse « coup de gueule » de cet article et reviens à mes moutons : c’est Greenwich Cavern qui aura ce soir la dure tâche d’ouvrir les festivités ! Pour les habitués de Melting-Actu, ce nom vous évoquera surement quelques souvenirs. Pour ma part, c’est la deuxième fois que j’assiste à une performance du groupe, la première étant le concert d’Empyr dont ils assuraient, déjà, l’ouverture. Ce soir pourtant, c’est un tout autre groupe que je vois monter sur scène puisque le quatuor nous propose une version « unplugged » (littéralement : débranchée) de son set habituellement rock électrique. Après un démarrage piano-voix par Olivier (chanteur), le groupe au complet entame leurs morceaux phares avec notamment Salem et Texas Blood. Ils quitteront la scène une trentaine de minutes plus tard, forts d’une prestation impeccable, quoi que trop courte selon moi. Les applaudissements et acclamations seront, nnéanmoins, nourris, certains ayant peut-être revu leurs opinions sur les premières parties.

21h30. Il est temps de passer aux choses sérieuses. Après cinq minutes d’une introduction instrumentale plutôt… étrange, voici que montent sur scène Simon Buret et Olivier Coursier, les deux « vrais » membres d’AaRON. L’un est au piano, l’autre au micro. Et c’est parti. Ils sont très rapidement rejoins sur scène par une guitariste, un bassiste et un batteur. Et c’est là que je reçois ma première claque. Décidément, après Raphaël, ce deviendrait presque une habitude pour moi de recevoir des baffes musicales dans cette salle. Car, si nous avons tous en mémoire les morceaux tristes et mélancoliques du groupe, sur scène, c’est une toute autre histoire. Ça bouge, ça saute, ça court. Bref, c’est un joyeux bordel (passez-moi l’expression) qui se déroule devant mes yeux et qui m’en met plein les oreilles. Et croyez-moi, quand je parle de bordel, je pèse mes mots. La guitariste devient vite pianiste, le bassiste prend la guitare (électrique ou lap-steel – modèle qui se pose sur les genoux), Olivier passe du piano à la guitare et Simon, du chant à l’harmonica en n’oubliant pas le piano… Bref, vous avez compris l’idée.


aaron 1081.2


Pendant environ une heure et demi (là aussi, trop courte), le groupe enchaîne sur scène les morceaux d’une setlist mêlant habilement les anciens et nouveaux titres, le tout repris en chœur par un public conquit et aux anges. Simon ne tarira d’ailleurs pas d’éloges sur la foule qui, selon lui, place la barre très haut pour ceux du lendemain qui auront la lourde tâche de faire mieux pour la dernière date de l’année. D’une manière générale, Simon ne cessera, tout au long du concert, de remercier le public, des étoiles dans les yeux et de nous envoyer régulièrement des marques d’affection et de remerciement. Une attitude généreusement récompensée par une foule qui s’égosillera toujours plus pour le satisfaire.


aaron 1351.2


La prestation est énergique, bien qu’en grande partie composée d’instruments acoustiques et propres. Les morceaux sont différents de ce que l’ont peut avoir l’habitude d’entendre sur les albums, et pourtant identiques. AaRON réussi le tour de force d’installer une ambiance électrique à un concert acoustique. Le tout, porté par un jeu de lumière particulièrement réussi et maîtrisé.


aaron 1385.2


Puis finalement, alors que le public est loin d’être rassasié, le rappel s’achève, les membres du groupe saluent une dernière fois l’assistance et s’en vont, laissant là leur public, heureux d’avoir assisté à cette prestation, mais néanmoins déçu qu’elle n’ai pas durée plus longtemps. Mais on fini par se dire que c’est mieux ainsi, qu’il ne faut pas trop en avoir d’un coup. Savourer ce qu’on nous donne, et en reprendre au prochain service. Car si une chose est certaine, c’est que je ne raterai pas leur prochaine date dans notre région. À bon entendeur.

 

aaron 1412.2

 

Photos : Samantha Rodriguez

Texte : Dom Panetta

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 16:01

Coprod Eurockéennes et L'Autre Canal
 
 tarif unique : 5€
 
 20h30
...
 Chaque année, cinq groupes du Grand-Est (plus un groupe suisse) sont sélectionnés pour rejoindre la programmation des Eurockéennes de Belfort.
 « Repérages » est une opération de parrainage menée par les Eurockéennes et ses partenaires (La Vapeur à Dijon, La Poudrière à Belfort, Le Cylindre à Besançon, le Noumatrouff à Mulhouse, L’Autre Canal à Nancy) permettant aux groupes sélectionnés de rejoindre une affiche de plus de 70 groupes de renom.
 Chapelier Fou, Flying Donuts, Crapo Des Marais, Torm, For My Hybrid, The Feeling Of Love, Filiamotsa ou X-Vision ont déjà représenté la Lorraine sur le plus grand festival du Grand Est !
 Parmi les candidatures proposées, 6 groupes ont été retenus par un jury régional de labels, tourneurs, diffuseurs et artistes professionnels. Parmi ces groupes, 3 sont sélectionnés par l’équipe des Eurockéennes pour se produire le mercredi 8 février à 20h30 dans le cadre de l’opération Repérages. A l’issue de cette soirée le lauréat lorrain qui se produira aux Eurockéennes 2012 sera désigné.
 
 Retrouvez:
 MARIE MADELEINE (Disco Wave / Metz - 57)
 TAIPAN (Rap / Thil - 54)
 
 Il y aura donc un de ces 3 groupes sur la scène des Eurockéennes de Belfort en juillet prochain !
 Vous pouvez d’ailleurs participer en votant pour votre groupe favori sur ce lien : http://www.portail.eurockeennes.fr/reperages-eurockeennes
 Le vote du public représentera une voix en plus de celle des 9 jurés dans le vote global le 8 février.

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 15:59

MANGE DISQUES PARTY
 
 Coprod l'Autre Canal & Les Manges Disques
 
 réduit 9€ / loc 12€ / porte 15€
...

 

fly_MANGEDISQUES.jpg

 

Excellent cru pour la Mange Disques Party 2012 puisqu’on y retrouvera l’un des projets star du prestigieux label Ninja Tune : Dj Food, dont le prochain album est attendu fébrilement par des millions de fans à travers le monde. Dj Nétik, le rennais champion du monde DMC à trois reprises, sera l’autre pointure de cet soirée événement.  Quelques uns des meilleurs virtuoses régionaux, décidés à faire vibrer les corps et les âmes,  viendront compléter ce plateau prestigieux : Zvanko, Nitram et Ratish

Partager cet article
Repost0

Recherche

Partenaires Principaux

imagethionville.jpg






www.thionville.com
 
 Site non officiel de Thionville et de son agglomération  : Pratique et complet ! Tout sur Thionville


------------------------------------------------------

archemist.jpg

http://www.theartchemists.com
: Générateurs d'Etincelles Culturelles


-------------------------------------------------------

louvreuse-compress.jpg







http://louvreuse.net
 : Le site des passionnés de cinémaEn savoir+.


--------------------------------------------------------
Referencement Google

 

-Angelo Newsletter : Les meilleurs spectacles sur Nancy  -100% inspiré ! - 
 ( Contact angelo  )

 

Voir les autres partenaires Ici