2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 14:30

Toute l’équipe de Melting-Actu est fière de pouvoir vous annoncer le nouveau partenariat qui nous unit à une plateforme en devenir, initiée sans aucune once de plaisanterie le 1er avril dernier.
The ARTchemists, nouvellement venu dans le grand monde de la culture n’est pas pour autant fait uniquement de nouvelles têtes, puisque certains de ses membres publiaient déjà avec frénésie sur Youvox Culture, relatant quelques chroniques nancéennes (ou non d’ailleurs).

archemist.jpg

The ARTchemists, ouvert et multiple, présentera les visions les plus larges possibles de ce que peut apporter de mieux le vaste univers culturel. Des chroniques, des live report, mais aussi des articles de fonds sur des pratiques artistiques, des expositions de photographes, de peinture ou tout simplement un projet hors du commun dont il est bon de parler !

Innovant à plus d’un point, The ARTchemists se veut également une plateforme de partage et d’agrégation de contenus, point central hexagonal de créations de publications localisées.
Ainsi, outre sa production active et fournie, The ARTchemists initie différents partenariats avec différents médias plus régionaux, afin de faire réseauter des contenus de qualité, et de proposer au plus grand nombre la lecture de points de vue divers.

C’est dans cette optique que Melting-Actu est fier de représenter les idées et projets de l’Est de la France, du Luxembourg de l’Allemagne au sein de The ARTchemists.
Nous apportons bien évidemment tout notre soutien au projet, en multipliant les passerelles entre nos deux médias et c’est dans cet esprit que vous verrez sous peu apparaître des articles diffusés sur The ARTchemists ayant toute leur place sur notre webmag !


Alors n’hésitez pas, si l’idée vous plait, diffusez –la largement, et si au détour d’une rencontre, d’un souvenir, d’un espoir, une idée  germe en vous dont vous souhaitez parler ou nous faire part en vue d’un article, la porte est toute verte et les moyens de nous joindre nombreux !


On attend vos commentaires, remarques, avis voir qui sait encouragements !

Plus d'informations sur The ARTchemists :
http://www.theartchemists.com/

Partager cet article
Repost0
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 08:28

Cyril Mokaiesh – Du rouge et des passions

En 2008, Mokaiesh se conjuguait au pluriel, en groupe porte flambeau
d’un rock en français lettré, magnétisant avec ardeur des textes d’une
extrême virtuosité et des guitares instinctivement animales. La vingtaine
à peine entaillée, le quatuor purgeait alors ses désirs adolescents avec
un empressement réjouissant, ne pensant pas encore aux lendemains
qu’il faudrait tôt au tard raccorder à ces premières prises électriques. Les
choses sont allées très vite : un premier album cinglant et prometteur,
des concerts de la même trempe, puis des vues qui divergent qui
aboutissent fatalement à une rupture à l’amiable. Cyril Mokaiesh, leader
aux envies trop amples pour tenir dans les coutures étroites du rock,
admirateur de Ferré, Brel ou Barbara, aura voulu mieux coordonner sa
musique avec ses goûts.

Aujourd’hui, Mokaiesh se conjugue au singulier avec son prénom, sur
un deuxième album dont le style se situe quasiment à l’opposé du
premier même si on y retrouve intacts son sens lyrique et sa fougue. En
reprenant les choses à la racine, Cyril a commencé par dépouiller ses
chansons de tout artifice, à les repenser entièrement en se donnant plus
d’espace afin de laisser mieux respirer ses textes.

Sa rencontre avec l’arrangeur et réalisateur Philippe Uminski va
bouleverser ses certitudes qu’il faudrait forcément en passer par le
dénuement pour se faire entendre. Uminski, sa double culture pop/
chanson française, son sens aigu des orchestrations vibrionnantes, c’est
exactement le genre de partenaire qui manquait à Cyril pour satisfaire
son ambition. A savoir inventer en 2010 une chanson à texte qui rivalise
en majesté avec celle de l’age d’or, mettre à jour cet art sacré de
l’écriture poétique et musicale dans une perspective moderne.

PHOTO-RT-02-CYRIL-BD-1.jpg

Un premier essai fut tenté sur l’emblématique Mon époque, sorte de
numéro de trapèze aux limites du vertige entre Les Anarchistes (Ferré)
et La Valse à mille temps (Brel), et si Cyril fut d’abord déboussolé par
le résultat, très vite la conviction que la voie ainsi tracée était la bonne
s’imposa à lui. Avec le décidément doué Uminski comme révélateur et
le studio ICP pour laboratoire, une halte par Ferber pour les cordes,
un groupe cette fois pleinement au service des chansons, l’alchimie de
tardera pas ainsi à donner de prodigieux résultats. Le mordant ironique
de Communiste, en plus de son irrésistible puissance mélodique, montre
qu’une chanson engagée 2.0 s’accompagne aussi d’une certaine forme
de détachement lucide.

Cyril a aussi beaucoup écouté Nougaro et Trenet, suffisamment pour
éviter de chausser les semelles de plomb de la révolte basse de la
frange. Véritables modèles de constructions aériennes, portées par un
élan pop, Le sens du manège, Des jours inouïs ou Tes airs de rien
ont conduit Mokaiesh à délier sa voix, oubliant les convulsions d’hier
pour s’adonner aux plaisirs d’un chant fluide et séducteur. La richesse
musicale d’un orchestre d’une vingtaine d’âmes, les guitares acoustiques
et l’infiltration discrète mais remarquable d’instruments baroques (orgues
ou clavecins) apportent également une clarté nouvelle aux paroles, « un
peu de bleu » ciel dans le « rouge » et les « passions » d’une prose qui
n’a pourtant rien perdu de sa densité romantique.

Admirateur de Paul Eluard autant que d’Henri Miller, Cyril a su tracer
une voie médiane et personnelle entre l’exaltation du désir de l’un et
la violence charnelle de l’autre. Comme dans son interprétation il aura
sur tempérer l’ardeur d’un Ferré par une dose de satiné à la Sheller
(Nos yeux), logiquement accompagnée d’un goût assumé pour l’épique
mais aussi, au besoin, d’une retenue romanesque au piano (Du rouge
et des passions). A 24 ans, Cyril Mokaiesh impressionne déjà comme
certains des maîtres qui l’ont éveillé à l’écriture de chansons et, en ayant
osé détruire les murs des guitares qui lui encombrait la vue, il a tout
désormais pour regarder très loin.

 

 

Plus d'informations sur Mokaiesh :

www.myspace.com/mokaiesh
www.cyrilmokaiesh.com/

 

 

Un concert Notice France :
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance

Partager cet article
Repost0
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 15:39

 

Blackfield 0127-re

         Steven Wilson - Blackfield.

 

Blackfield, duo composé d'un des plus grands musiciens de notre époque "Steven Wilson", associé à la rock-star israélienne Aviv Geffen, a donné un concert exceptionnel au SubStage de Karlsruhe (De) afin de présenter leur dernier album en date: "Welcome to my DNA".

 

Blackfield 0004-re

        Sam Healy - North Atlantic Oscillation.

 

Mais avant de les retrouver, c'est en compagnie des Ecossais de "North Atlantic Oscillation" et leur "electro-post-rock-progressif" que nous débutons cette soirée. Pour leur première venue en Allemagne, le public a très fortement apprécié leur effort en matière de communication. En effet, quasi chaque intervention du chanteur pour le public se fît dans la langue de Goethe.

 

Blackfield 0107-re

        Aviv Geffen, Blackfield.

 

Il faudra ensuite un peu plus d'un quart d'heure d'attente pour que Blackfield entre sur scène.
Lumière tamisée, musique de fond…  nous apercevons enfin les 2 principaux protagonistes sur scène.
Steven Wilson, toujours aussi sombre, fusillant l'auditoire tout entier du regard, et Aviv Geffen comme à son habitude : atypique, vêtu d'une veste lumineuse rouge et noir.
C'est avec "Blood" morceau le plus métal de leur discographie, que le set débutera. Le ton est alors donné, ce concert s'annonce grandiose !

Les morceaux s'entremêlent,  passant d'un pop-rock comme "Blackfield" ou "Waving" à des balades dépressives comme "Rising of the tide" ou bien la magnifique "Dissolving with the night" pendant plus d'une heure trente, pour finalement se terminer par "End of the World" et "Cloudy Now" en rappel… moment le plus intense de la soirée, où chaque second fut ressentie comme un exutoire par l'ensemble du groupe, donnant tout ce qu'ils ont à leur art…

Un grand moment de musique !

 

 

Photos et articles: Frédéric MACIERI

 

 

www.blackfield.org/

http://www.kscopemusic.com/

http://www.substage.de/

 

 

Blackfield 0080-re

       Steven Wilson, Blackfield.

 

Blackfield 0135-re

                                      Aviv Geffen, Blackfield.

Blackfield 0087-re copie      Tomer Z. , Blackfield.

Partager cet article
Repost0
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 00:34

La jolie tête blonde de Selah Sue est venue se promener cette semaine aux Trinitaires à Metz.
Melting-Actu y était et vous ramène un nouveau reportage, qui, nous l'espérons, saura vous ravir tout à la fois l'âme et vous esgourdir les mirettes !

 

"Selah Sue - Trinitaires (Metz) - 20 avril 2011

Une première partie qui a su se laisser apprécier. Les Tidacoustyk ont su amener le soleil en ce début de soirée. Pourvu de deux membres au lieu de trois, le groupe a tout de même bien assuré.

selah-sue 9558.2

Titres aux sonorités ensoleillées, paroles sensibles et revendicatives, le groupe à su faire passer des messages, à travers ses critiques politiques et son goût pour l'écologie. Ils ont su communiquer leur bonne humeur au public, qui étaient alors dans l'ambiance musicale pour la suite du programme.

 

selah-sue 9593.2

 


Selah Sue

 

Une artiste dont j'avais vaguement entendu le nom. Un album dont les sonorités me plaisaient. J'attendais donc de voir ce que cela donnerait en concert. Je fus agréablement surprise de voir une jolie jeune femme avancer sur scène de manière un peu timide.

 

selah-sue 0588.2

 

 

Il y avait de quoi, la salle affichait complet ce soir là. Mais aussitôt la guitare en main, la timidité s'était envolée pour laisser place à une jeune femme forte et charismatique.
Parlons en de son charisme ! Une vraie boule d'énergie qui met le feu avec ses 4 musiciens, et ce, dès les premières notes. Son visage semble exprimer chaque mot sortant de sa bouche, vécus au travers d'une voix totalement maîtrisée.

selah-sue 0522.2

Mais on pouvait voir également une jeune femme sensible, qui se dévoilait lors de titres plus doux qu'elle accompagnait d'une seule guitare. Je dois avouer que je n'ai pas trop l'habitude d'un tel métissage de genre. Soul, Reggae, Hip-hop, Jazz... et je dois dire que j'ai été agréablement surprise. J'ai totalement adhéré à son style musical!

 

 

selah-sue 0135.2

 

Le public lui était absolument conquis, des instants d'intimité avec la chanteuse lors des titres plus personnels comme "Mommy", aux instants de folie comme sur "Peace of Mind" où le public dansait dans une cohésion parfaite. Pour résumer un concert "fantasmagorique", c'est le mot qui m'est venu en sortant de la salle. Une envie d'être au lendemain, de se rendre chez son disquaire pour acheter son album et l'écouter en boucle. Selah Sue n'a pas fini de faire parler d'elle."

 

 

selah-sue 0183.2

 

 

Article et photos : Samantha Rodriguez

 

 

Plus d'informations sur Selah Sue :

www.myspace.com/selahsuemusic
www.facebook.com/selahsue

 

www.because.tv

 

 

Un concert Notice France :
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance

 

 

Plus de photos de Selah Sue :

selah-sue 0433.2

 

 

 

 

 

selah-sue 0015.2

 

 

 

 

 

selah-sue 0094.2

 

 

 

 

 

selah-sue 0573.2

 

 

 

 

 

selah-sue 9881.2

Partager cet article
Repost0
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 11:24



Nouvel EP !

bannieres par
Nouvel EP des Marlones disponible !
45tr-2 titres: Little sister & No romance for ya zombie. A l'intérieur, une carte de téléchargement contenant les 2 titres + 2titres bonus !

5€ enjoy!


Disponible chez les disquaires et labels partenaires:
FRANCE:
  • Born Bad PARIS
  • Ground Zero PARIS
  • Punk Records NANCY
  • La Face Cachée METZ
  • Hound Dog Records ROMBAS
  • Danger House LYON
  • Lollipop Music Store MARSEILLE

EUROPE:
  • Juke-box bruxelles BELGIQUE
  • Rockerill records BELGIQUE
Courant Avril: Disponibilité à la FNAC de Nancy,Metz et chez Undersounds de Limoges.
http://a3.l3-images.myspacecdn.com/images02/116/75141671e6814a65830065fbe287ed57/l.png
Si vous ne trouvez pas votre ville contactez: themarlones@hotmail.fr

 

Partager cet article
Repost0
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 08:57

 

Jamiroquaï est de retour après cinq années d'absence. Il se produisait le 5 avril dernier à la Rockhal de Esche-Sur-Alzette au Luxembourg. Melting-Actu y était et vous en a ramené quelques photos.


jamiroquai-6746.jpg






jamiroquai 6760

 

 

 

 

 

 

jamiroquai 6840b

 

 

 

 

 

 

jamiroquai 6850

 

 

 

 

 

 

jamiroquai 6909

 

 

 

 

 

 

jamiroquai 6949

 

 

 

 

 

 

jamiroquai 6978

 

 

 

 

 

 

Photos : Eric Hochscheid

Partager cet article
Repost0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 22:04

Nous avions pu découvrir Greenwich Cavern en première partie de Ten Years After, à La Passerelle de Florange, il y a tout juste un mois. Le groupe avait su flatter nos sens auditifs par la qualité de ses compositions. Alors forcément, lorsqu’ils nous ont proposé d’assister à l’enregistrement de leur prochaine maquette en compagnie du bassiste et du chanteur, nous ne nous sommes pas fait prier. Rencontre avec un groupe à suivre de près :

 

http://3.bp.blogspot.com/-JvQ0q29dHo4/TZLx3W8-EkI/AAAAAAAAB60/YWe6HLSM24A/s1600/VISU-PRESENTATION-GROUPE.jpg


C’est la passion pour la musique en général, et pour le rock en particulier, qui a conduit Eric Revel à la direction d’une grande salle de concerts. C’est cette même passion qui, il y a trois ans, lui dicte de tout arrêter pour à son tour, brancher les amplis et laisser parler les guitares. La question qu’il se pose est simple « Que faire dans la vie ? ». La réponse est évidente : « de la musique ».

Ainsi naît Greenwich Cavern en 2009, à l’initiative donc d’Eric, bassiste et compositeur de la formation. Un premier album, Otherside, sort rapidement et Greenwich enchaine une vingtaine de concerts sans accros jusqu’à fin 2010, inscrivant notamment sur son cv les premières parties de grands noms tel Scorpions. Pourtant, le groupe décide de se séparer suite à la Rock Party de décembre dernier, au Galaxie d'Amnéville. « Incompatibilité d’humeur », lâche le bassiste, sans plus d’explications.

Bien décidé à ne pas laisser cette histoire s’arrêter là, le fondateur du groupe est rapidement recontacté par l’harmoniciste Marko Balland, pour remettre le combo sur pieds. Eric contacte son ami Dom Colmé, (récemment en première partie d’Ayo, notre chronique), qui lui conseille de nouveaux musiciens : Mathieu Bonaddio à la batterie et Olivier Sosin au chant et à la guitare. Entre temps, Thomas Tiberi, l’ancien guitariste, reprend contact avec Eric et se joint aux nouveaux membres. La deuxième version de Greenwich Cavern est née et, en trois semaines, les musiciens sont prêts à monter sur scène.

Difficile de croire que l’on est face à une toute jeune formation lorsque l’on constate à la fois l’harmonie qui règne entre les musiciens et la formidable énergie scénique qu’ils dégagent. Le charisme d’Olivier Sosin et  de sa voix grungy sont d’une efficacité imparable, tandis que les mélodies mêlent habilement un son rock des seventies et des accents blues. L’espace d’un instant, on s’imagine à New York, au bar The Cavern, où Bob Dylan donna son premier concert, inspiration revendiquée par le groupe concernant son nom.

D’ailleurs, lorsque l’on aborde la question des influences, ce sont immédiatement les mastodontes du rock qui sont évoqués, Led Zep et Deep Purple en tête. Dans le cas d’Olivier, forte présence également de la chanson française, le chanteur ne cachant pas son admiration pour des artistes tels que Brel, Brassens, ou Thiéfaine. « Et Christophe Maé, intervient Eric avec humour, le Mozart du XXIe siècle ». On est en démocratie, chacun ses opinions…
Le groupe choisit pourtant d’écrire en anglais, pour les sonorités et la facilité d’écriture, mais surtout parce que « le rock c’est en anglais, merde ! », lâche Eric, qui a décidément la rock n’ roll attitude.

http://1.bp.blogspot.com/-FNolLpgPxxk/TZrbmBWdHyI/AAAAAAAAB7s/hJifBZiO7P8/s1600/ENCART_GREENWICH_CAVERN-ACO.jpg


Mais le groupe ne se contente pas de singer ses aînés. Greenwich Cavern se démarque notamment  par l’utilisation astucieuse de l’harmonica. Branché sur des pédales de guitares, l’harmoniciste Marko Balland parvient à créer un son unique qui ajoute une richesse indéniable à l’ensemble. Ces lignes mélodiques viennent compléter les soli de guitares efficaces. On assiste en live, à un dialogue inspiré entre les deux instruments. Si l’harmonica n’était pas aussi présent sur le premier album, le groupe a décidé de retravailler les morceaux au moment où s’est faite la seconde formation, pour mettre en avant ce petit plus indéniable.

L’enregistrement débute. Eric branche le home studio et Olivier se place derrière le micro. En un instant, le mec humble qui, il y à peine une minute, parlait de ses influences, redevient le frontman inspiré et charismatique. On sent le chanteur habité par l’histoire qu’il raconte. Il fait une deuxième prise pour la forme. Elle ne s’avèrera pas nécessaire.

Eric me fait écouter, en exclusivité, les instrus des nouveaux morceaux. Tout cela semble très prometteur. On sent que les musiciens ont hâte d’aller tester leurs morceaux sur scène. D’ailleurs le groupe a déjà prévu dix concerts d’ici fin mai, cinquante d’ici juin 2012. Une version acoustique ainsi qu’une version « pur power » - comme l’appelle Eric - du set ont été élaborées, pour varier les ambiances. Les musiciens prévoient même quelques reprises, en ayant à nouveau à l’esprit de se démarquer et de ne surtout pas reprendre les sempiternels  Jumpin’ Jack Flash et consorts. Petite info spécial Melting-Actu, il paraitrait que le groupe prévoit de reprendre Speed King de Deep Purple et le mythique Won’t get fooled again des Who.

Je glisse timidement à Eric que son ancien boulot a dû l’aider à trouver des contacts. Il sourit. « C’est un avantage et un inconvénient », me dit-il. « Si on faisait de la merde, ça aiderait pas, je pense ! ». Difficile de le contredire.

Article : Guillaume Hann

Plus d'infos sur Greenwich Cavern :
http://greenwichcavern.blogspot.com/
http://www.facebook.com/pages/Greenwich-Cavern/
http://www.myspace.com/thebbblues

Partager cet article
Repost0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 20:12

 Ayo + Dom Colmé - Seven Casino - 7 avril 2011

 

 

Ayo était de passage au Casino à Amnéville pour nous présenter son dernier bébé "Billie Eve" et nous rappeler le succès de "Joyful" et "Gravity At Last".

 

1 (1)

 

C'est Dom Colmé qui a chauffé la salle, nous faisant ainsi découvrir son univers coloré et engagé. Après une dizaine de titres, il demande au public d'entonner avec lui un petit "Ayo" pour l'appeler à nous rejoindre...

 

C'est donc au tour d'Ayo d'entrer en scène ; elle est accompagnée de son batteur, son bassiste, son guitariste et son clavier. Elle nous explique qu'étant souffrante, elle a besoin de chauffer sa voix, de trouver ses marques dans la salle. Elle nous parle beaucoup d'elle, de sa façon de voir la vie et n'hésite pas à descendre de scène pour nous rejoindre et prendre un bain de foule.

 

1 (14)

 

Voir Ayo en concert, c'est comme prendre un cocktail vitaminé. On danse, on rit, on chante et surtout, on est fascinés par la simplicité et la beauté de cette artiste en or. Sa voix puissante et douce à la fois s'installe tout autour de nous, s'enrobe comme un cocon de douceur.

1 (13)

Elle nous offre un beau medley de quelques tubes de Michael Jackson dont un "I want you back" endiablé et chaque morceau regorge d'un métissage d'influences et d'émotions impressionnant.

 

Une chose est sûre, Ayo est une superbe artiste d'une sincérité évidente. Elle nous remercie même d'avoir consacrer quelques heures de notre soirée pour venir la voir et l'écouter.

1 (6)

On notera aussi la vraie performance de ses musiciens exceptionnels à qui elle offre un duo à chacun pour les présenter comme il se doit à la salle.

Un vrai régal pour les sens et l'esprit, si vous ne l'avez pas encore vue, courez acheter vos billets !

1 (9)

Article et photos : Elise Ruiba



Prochaines dates de la tournée :

 

14/04/2011
La Fonderie, Herouville

15/04/2011
L’Autre Canal, Nancy

16/04/2011
Zénith Europe, Strasbourg

16/04/2011
Aéronef, Lille

09/05/2011
Salle de La Cité, Rennes

10/05/2011
La Carène, Brest


17/05/2011
Salle Polyvente, Avignon

19/05/2011
Transbordeur, Lyon
20h - 33 euros

20/05/2011
Dock des Suds, Marseille
20h30 – 30,50 euros

21/05/2011
Théâtre de Verdure, Nice
20h30 – 30,50 euros

 

 Ayo :
1 (10)





Dom Colmé :
1 (4)



Plus d'informations sur Ayo :

http://www.ayomusic.com/

Plus d'informations sur Dom Calmé :

http://www.myspace.com/domcolme

 

La salle : Seven Casino à Amnéville :
http://www.casino-amneville.com/

 

 

Un concert Notice France :
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance


Partager cet article
Repost0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 08:39

Cette année encore, c'est avec le plus grand plaisir que la compagnie du MINOU (Mouvement d'Improvisation Novateur Ouvert et Utile), vous annonce le 5ème Festival d'improvisation théâtrale de METZ.

Ce Festival d'improvisation se déroule les 16 et 17 AVRIL 2011 sur la péniche de la Lucarne située au bord du plan d’eau de METZ (parking gratuit au niveau de la patinoire).

Pendant tout le week-end, les troupes venues tout droit de Belgique, de Paris et de Metz participeront à une succession de spectacles improvisés pour le plus grand plaisir des spectateurs.
Du célèbre match d'improvisation à des concepts plus originaux, ce festival sera l'occasion de découvrir plusieurs facettes du théâtre d'improvisation, avec humour et émotions.
Festive et conviviale, l'improvisation théâtrale se veut une vraie rencontre entre le public et les comédiens sur scène.

Alors parlez-en autour de vous et venez nombreux !

Tarifs :
1 spectacle : 5€ (Réduit : 4€)
Pass 3 spectacles : 12€ (Réduit : 10€)
Les réductions s’appliquent aux étudiants, chômeurs, GIG et GIC, sur présentation d’un justificatif.

 

affiche_improconv_2011_ok.jpg

 

 

Programme détaillé du Festival :

Samedi 16 avril 2011

16H-18H : Catch à Mort
Inspiré des légendaires joutes de catch, le Catch à Mort est l'un des concepts phares de l'improvisation théâtrale . Imaginez un ring où presque tous les coups sont permis pour des combats sans merci, jusqu'à mettre KO d'idée ses adversaires. Les catcheurs de chaque ville devront user de leur force d'imagination et de beaucoup d'adresse pour s'attirer les faveurs du public !
Le catch impro est un concept de « inédit théâtre »

18H30-20H30 : Maboul de Crystal

Confiez un mot ou une expression au grand Mage qui l'illustrera avec ses avatars sous forme d’une histoire improvisée. Ensemble, ils révéleront devant vous les rêves, les peurs, les angoisses ou les fantasmes inavoués que trahissent ces mots... Vous allez certainement en apprendre sur vous-même et sur les autres…

21H-23H : Mefisto
En ce début du IIIème millénaire, l’enfer est un lieu devenu surpeuplé et Méfisto n’a pas d’autre choix que de devoir renvoyer l'un de ses mécréants vers le purgatoire. Six prétendants se livreront un combat endiablé, mais seul le plus généreux aux yeux du public sera définitivement délivré. Beaucoup de piquant et de chaleur au programme !
Mefisto est un concept de l'école de Reggio emilia IMPROPONGO

23h30 : Cabaret Clandestin
Dans un futur pas si lointain, toute diversité culturelle est prohibée. Les dirigeants abreuvent le peuple d'émissions de télé préformatées, la répression est sévère. Seul un petit groupe d’improvisateurs résiste et vous propose une folle parenthèse nocturne et culturelle. Oserez-vous prendre le risque d’y participer ?

Dimanche 17 avril 2011
13H30 : Atelier d'initiation à l’improvisation
Une séance gratuite et ouverte à tous pour découvrir les exercices et règles de base de l'improvisation théâtrale. Une autre façon d'approcher cet univers artistique tout à fait abordable par tout un chacun. Et une belle expérience pour les curieux et ceux qui veulent voir comment cela se passe de l'autre côté de la scène.

15H-16H30 : Contes improvisés
Plongez dans le monde merveilleux des contes et choisissez vous-mêmes les clés de ces histoires. Entre narration et illustration, vous naviguerez dans l'imaginaire des improvisateurs, à la découverte de personnages attachants et d'instants carrément magiques...

17H-19H : Match de clôture du Festival

Grand match d'improvisation où 2 équipes s'affrontent en improvisant sur des thèmes inconnus, après 20 secondes de réflexion seulement (règles héritées des tournois d'improvisation inventés au Québec). Les performances sont départagées par le vote du public après chaque improvisation. Un arbitre intervient pour animer la rencontre et imposer des contraintes de jeu aux jouteurs. Un grand classique des spectacles d'improvisation pour clôturer en folie ce festival, à ne manquer sous aucun prétexte.


Plus d'infos sur : http://www.improminou.asso.fr

Quelques retours du public sur nos précédents spectacles :
« C'est notre 1ère ! Nous reviendrons avec plaisir. »
« Une super soirée. Un grand moment de rire. Génial. »
« Bravo !!! Très courageux, très drôle, très "maîtrisé", très original autant au niveau du concept que de la réalisation ! Bonne continuation. »
« Impressionnant la créativité des jouteurs et leur repartie ! Très spontané. »
« On est venu. Ça nous a plu, on est revenu ! Concept super sympa, on apprécie ... ça met de l'ambiance ... à Metz !
« C'est bien, c'est vivant, bonne participation du public. Dommage que les séquences soient un peu courtes parfois. Si elles duraient plus longtemps, elles pourraient être encore plus folles. »
« Spectacle très bon : de l'humour pigmenté d'intelligence. »
« Sympathique, vivant, marrant, public qui est convié. Très bon concept. »
« Bonne impression, c'est plein de jeunesse et de rire ce qui manque de nos jours, on en a besoin. »
« Toujours très bien, toujours surprenant et drôle... continuez comme ça ! »
« Bravo à tous !!! »
« J'aime beaucoup. C'est dans l'ensemble très drôle, très inventif. »
« Beaucoup de réparties bien tenues. Spontanéité ! »
« C'est très bien, c'est très bon, encore. »
« Sympa, original, j'aime bien rire ! »
« Scotché par autant de talents. A revoir sans modération et à recommandé. BRAVO et MERCI. »

 

Partager cet article
Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 16:00

2011-03-AYO.jpg

Pour Gagner des invitations voir ci dessous...

 

--Vendredi 1er Avril 2011 de 18 h à 1 h Metz

Réouiverture de l’ancien Emile Vache + concert Marci Minelli + Folies

Berliner - 77 rue des Allemands - 57000 Metz – wall@berliner.fr

Envoyé par : Alexandra.

 

--- Jeudi  7 Avril 2011 à 20H30 Amnéville

  ( Tentez votre chance et gagner deux places Clic ICI )

Concert Ayo  Tarifs : 33 €

 

      Seven Casino - Parc de Coulange - -57360 Amnéville  Téléphone : 03.87.71.50.00 - Télécopie : 03.87.72.19.12 - Email : infoamn@groupetranchant.com

 

    A trente ans, Ayo est une artiste comblée. Après le succès phénoménal des deux précédents albums "Joyful" et "Gravity At Last", la chanteuse originaire de Cologne s'apprête à sortir un nouvel opus au  ….

Envoyé par : Galaxie.

 

--  Jeudi 7 avril 2011 à 20h Metz

Concert : Les Eaux Fortes : Poétique de l'imprévu

Accordéon, Contrebasse, Voix, Objets et Tutti quanti...

  Atelier La Bottega, rue Taison à Metz

Réservations: 0624154603 (20 places)

     Résumé : Le silence revenu goûte au plaisir de son lit.

Il crépite aux oreilles; il ferme à demi les yeux…..

Avec: Sébastien Hoffmann, Jérémy Krier, Emilie Skrijelj

Envoyé par : Patricia  

 

-- Chaque Vendredi  à 18 h Metz centre

Apéro graphique  Librairie Au Carré des Bulles.

19 rue de la fontaine - 57000 Metz. 

Tél. : 03 87 35 72 14 Contact-at-aucarredesbulles.fr

www.aucarredesbulles.fr

Apéro graphique : un thème graphique proposé tous les vendredis

 

 

-- Chaque Vendredi  à 20 h Metz centre

concert Jazz à l’Oz Bar Entrée 5 €

OZ  bar  14/16 rue des clercs- Tél. : 03 87 75 56 24  

Envoyé par : Nico.

 

 

---- Samedi 9 Avril 2011 à  18h00  Metz

Concert de l’ Orchestre national de Lorraine  17 à 27 €

Salle de l'Esplanade  L’arsenal  Metz - Avenue Ney 57000 Metz - eMail ici - Tél. : 03 87 74 16 16

  Nathalie Stutzmann Direction Sonia Wieder-Atherton Violoncelle

Wolfgang Amadeus Mozart   Eine kleine Nachtmusik (K 525)

Joseph Haydn Concerto n°1 pour violoncelle en ut majeur.

Wolfgang Amadeus Mozart   Symphonie n°25 (K 183)

 

-- Samedi 9 avril 2011 / 20h30  Mancieulles

Théâtre : la variété francaise est un monstre gluant

Espace Saint Pierremont / Mancieulles

Tarif plein : 12 euros / Tarif réduit : 8 euros

    Théâtre Ici&Là / Espace Saint Pierremont / 11 Rue du Parc / 54790 MANCIEULLES

03 82 21 38 19 / www.theatreicietla.com

    De Je suis malade à Femme libérée, un conférencier et une danseuse décortiquent et analysent, chacun avec ses armes, la rhétorique de ces refrains populaires…

Envoyé par Kathleen

 

 

-- Mercredi 13 Avril 2011 à 20h00 Metz

Concert commenté Jazz  Louis Armstrong  17 à 22 €

Salle de l'Esplanade  L’arsenal  Metz - Avenue Ney  - 57000 Metz - eMail ici - Tél. : 03 87 74 16 16

    La Leçon de Jazz d’Antoine Hervé LOUIS ARMSTRONG l’invention du swing

Antoine Hervé Piano    Médéric Collignon Trompette

Antoine Hervé termine avec le plus grand ! Pour cette dernière Leçon de Jazz, le pianiste s’arrête sur le jazzman dont l’influence a certainement été l’une des plus considérables, Louis Armstrong.

 

 

-- Mercredi 13 avril 2011 - 20h30  Florange

(cirque contemporain / humour)

traces - compagnie les 7 doigts de la main - quebec

centre culturel la passerelle 50 avenue de lorraine 57190 Florange  tél.: 03 82 59 17 99 - eMail ici -  Web ici 

découvert en 2007 au Festival International d’Edimbourg (Ecosse)

 

 

--Vendredi 15 avril 2011 21h30 Mondorf Luxembourg (repas suivi du concert)

concert Sorel  7€ / 20€ avec repas

Purple Lounge  Casino 2000 Rue Th. Flammang L - 5618 Mondorf-les-Bains - Luxembourg  Réservé aux personnes majeures  tél.: (+352) 23 6 11 – 1 site Web ici  

    Deuxième album au compteur : « S » comme Sorel, sorti dans les bacs le 17 janvier dernier. Dans la lignée d’Obispo à ses débuts, avec un petit zeste de Polnareff et une aura à la Calogero, … des refrains qui pétillent comme du champagne.

  Envoyé par : CASINO 2OOO

        

 

--- Samedi 16 avril 2011 dès 12 H Metz

Vernissage Galerie d’art  “in3arts”

in3arts Metz 49.119672 6.176148 13 place d'Armes - 57000 Metz fr Tél. work +333 87 36 94 99 metz@in3arts.com

http://www.in3arts.com

 

--Samedi 16 avril 2011 à 20H00

Concert de « As Malick and Blue Tribe » de Metz

  Festival « Pratiqu'am » à Montauville près de Pont à Mousson

Envoyé par : Fred.

 

 

-Mardi 19 avril 2011 - 20h30   Florange 

Vincent Roca (théâtre / humour)- vite, rien ne presse !

Centre Culturel La Passerelle 50 avenue de Lorraine 57190 Florange  Tél.: 03 82 59 17 99 - eMail ici -  Web ici 

mise en scène : Gil Galliot

   

 

 

Partager cet article
Repost0

Recherche

Partenaires Principaux

imagethionville.jpg






www.thionville.com
 
 Site non officiel de Thionville et de son agglomération  : Pratique et complet ! Tout sur Thionville


------------------------------------------------------

archemist.jpg

http://www.theartchemists.com
: Générateurs d'Etincelles Culturelles


-------------------------------------------------------

louvreuse-compress.jpg







http://louvreuse.net
 : Le site des passionnés de cinémaEn savoir+.


--------------------------------------------------------
Referencement Google

 

-Angelo Newsletter : Les meilleurs spectacles sur Nancy  -100% inspiré ! - 
 ( Contact angelo  )

 

Voir les autres partenaires Ici