29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 12:56


 

Le climat hivernal de cette froide journée de novembre n'a pas empêché un Julian Perretta survolté de réchauffer l'atmosphère de la chapelle des Trinitaires jeudi soir!

 

 

j-perreta-metz-251110-07.jpg

 


Après s'être laissé désirer une petite demi-heure, affichant sa « p'tite gueule d'amour » devant des fans déjà conquis(es), il apparaît soudain et entame d'emblée sa chanson « Urgently needed »...

Jouant de son charme italien et revisitant le style de la chemise bûcheron, il prend rapidement ses aises sur scène et n'hésite pas à échanger avec son public, à improviser et à se rapprocher de ses fans, aussi bien par la parole que par le geste. Cette proximité a d'ailleurs failli lui coûter sa chemise, lui qui se présentait quelques minutes auparavant comme « un garçon sérieux » (et en Français s'il-vous-plaît!).

 

j-perreta-metz-251110-04


Avec une belle énergie, il enchaîne pendant environ une heure et demi (avec un rappel de trois chansons) une bonne douzaine de ses titres, dont « Stitch me up » (qui constitue aussi le titre de son album), « Kings and Queen », « Ride my star », « 1986 », « King for a day »... Petit coup de coeur notamment pour ses deux reprises : « Miss you » des Rolling Stones et « If I ever feel better », du groupe français Phoenix qu'il apprécie beaucoup. D'ailleurs, Julian Perretta s'avoue véritablement amoureux de la France et nous révèle que son premier tube, « Wonder why », lui a été inspiré à l'âge de 17 ans par ce beau pays...

 

j-perreta-metz-251110-06

 


Accompagné d'un quatuor de musiciens talentueux, l'artiste nous a fait entendre une voix tantôt douce, tantôt puissante, mais toujours claire, avec parfois des accents rappelant Stevie Wonder... Tout à fait dans son élément, Julian Perretta nous a offert un concert très prometteur.

 


A découvrir d’urgence le dix huit février 2011 à Genève / Les Traverses Musicales Festival et le seize Avril 2011 à Paris / Le Bataclan .


Article : Mélanie Rambeau.

Crédit Photos : Juliette Delvienne

 

 

 

 

Plus d'informations sur Julian Perretta :

http://www.julianperretta.com/

http://www.myspace.com/julianperrettamusic

 

 

Un concert Notice France :









Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance

 

 

 

 

Plus de photos de Julian Perretta :

 

j-perreta-metz-251110-05

 

 

 

 

 

 

 

 

 

j-perreta-metz-251110-03

 

 

 

 

 

 

 

j-perreta-metz-251110-02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

j-perreta-metz-251110-01

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 01:00

 

 2010-11--DeCaunes.jpg

-- Invit. Pour 2  : Clic ICI --

 


 

--Festival LA TÊTE AILLEURS 4ème éd. du 12 au 20 Novembre 2010 Grand Nancy et le Val de Lorraine

.

Toute la Prog. LE FESTIVAL QUI BOUSCULE LA SCÈNE

LA TÊTE AILLEURS se veut le lieu de tous les possibles en donnant accès à la scène à des artistes en situation de marginalité, de handicap ou en souffrance psychologique.

Ce festival met en lumière la fragilité, l’imaginaire et la sensibilité des  acteurs singuliers à travers le théâtre, la danse, la musique, les arts plastiques, l’image…

Entre Spectacles, Expositions, Tables Rondes, Débats, Stages, Rencontres, Ateliers Ouverts et Films, le plaisir et partage seront bien sûr au rendez-vous car il ne peut y avoir de rencontre artistique sans rencontres humaines et sans… FÊTE !

Les lieux du festival

• Théâtre Mon Désert à Nancy.

• Espace Jean Jaurès à Tomblaine.

• Centre Culturel André Malraux à Vandœuvre.

• Théâtre Gérard Philipe à Frouard.

• La Marmite, le cœur du festival sous chapiteau à la MJC 3 Maisons à Nancy.

organisé par l’association A.R.I.A.S, Association pour l’inclusion par les arts de la scène

 

 

 

 

-- Invit. Pour 2  : Clic ICI --  Antoine De Caunes / "Un mec sympa  - Lecture / One-Man-Show / Humour  Sam.27 novembre 2010 La Passerelle - Florange

20h30

Tarif Unique : 25€

LA PASSERELLE - 50 AVENUE DE LORRAINE - 57190 FLORANGE

03 82 59 17 99 lapasserelle@mairie-florange.fr

sur des textes de Laurent Chalumeau ..

Antoine de Caunes nous lit une collection de

textes de son ami, complice, et partenaire

de toujours, Laurent Chalumeau. Hommage

à la plume géniale responsable bien sûr des

textes des personnages de Nulle Part Ailleurs,

mais aussi d’une poignée de romans, et

d’une brouette d’articles tous marqués au

fer rouge par un humour ravageur et une

langue branchée sur haute-tension.

Ironie, rock, gouaille, et le phrasé decaunien :

DE CAUNES, C’EST UN VRAI MEC SY MPA !

 

 

GAETAN ROUSSEL Mercredi 17 novembre 2010  L'Autre Canal  Nancy

20 H 30      20 - 23 - 26 €

L'Autre Canal, Nancy 45 Boulevard d'Austrasie Nancy, France

Concert-Chanson

La voix rocailleuse de Louise Attaque et Tarmac, Gaëtan Roussel conserve en carrière solo son goût des comptines et des émotions sur la brèche. Le son élargi vers d’autres horizons et contrastes, Gaêtan Roussel fait figure d’éclectique savant et curieux. Une quête d’ampleurs musicales reconnue récemment par Bashung sur le dernier album Bleu Pétrole, Rachid Taha ou encore Delépine et Kervern pour la bande-originale de Louise Michel. . Lien billetterie : Organisateur : NOTICE France

Envoyé par : GUS

 

 

Merce Cunningham Dance Company — Nearly 90²-   Sam 20 nov 2010à 20.00  Arsenal  Metz  NC.

Envoyé par : GUS

 

 

-- Julian Perretta à Metz  Jeudi 25 novembre 2010  Trinitaires – Metz

19:30 / 20 €     Les Trinitaires  10-12 rue des Trinitaires  Metz 57000 - eMail ici - Site Web ici -  Tél. : 03 87 20 03 03   

A 21 ans, le parcours de Julian Perretta est déjà si riche et spectaculaire que l’on est tenu, en vitrine des présentations de son premier album, d’exhiber les trophées les plus voyants. A peine sorti de l’adolescence, ce londonien est ainsi embarqué par le plus grand producteur pop de l’époque, Mark Ronson (Amy Winehouse, Lily Allen…) ….

Envoyé par : Notice France.

 

 

-- SHAKIRA  Dimanche 05 Décembre 2010  Le Galaxie   Amnéville

45.50 €;  à 19h30

SHAKIRA-The Tour of Earthly Delights-

 

 

--CASCADEUR à Mondorf les Bains (Luxembourg) - le Vendredi 17 Décembre 2010   - Casino 2000 A Mondorf Les Bains .

à 21h30 -   7 €  - Purple Lounge  Casino 2000 Rue Th. Flammang L - 5618 Mondorf-les-Bains - Luxembourg  Réservé aux personnes majeures  tél.: (+352) 23 6 11 – 1 site Web ici  

Cascadeur -

Mais qui se cache donc sous ce casque de pilote de chasse ? Alexandre Longo, pianiste messin, se sent en sécurité derrière ce masque. Ce qui ne l’empêche pas de bien jouer. Avec ses claviers et d’autres instruments plus étranges, Cascadeur parvient, avec douceur, à faire remonter en chacun d’entre nous, nos souvenirs les plus enfouis. En 2008, il décroche le prix CQFD des Inrocks, puis en 2009 après son émouvante prestation au festival des Inrockuptibles, il se voit immédiatement sélectionné pour le Chantier des Francos. Le début d’un grand voyage, qui s’arrêtera au CASINO 2OOO !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 14:49






L'Ensemble Poirel est-elle l'institution culturelle la mieux connue des nancéiens ?
L'envers du décor de ce joyau du patrimoine de la ville ne peut pas être souvent accessible au public. Ce n'est pas toujours évident non plus de faire connaissance avec les artistes, les techniciens... qui y travaillent.

La fête familiale de la Saint-Nicolas est l'occasion d'ouvrir ces espaces habituellement fermés et de lever le voile sur la fabrique de spectacle ! On découvrira ainsi une compagnie de théâtre qui répète sa prochaine création sur le plateau de la salle Poirel.
"Une petite pincée de SAIL… pour fêter la Saint-Nicolas !", c'est aussi une kyrielle de Situations Artistiques Intimes et Ludiques installées dans autant de petits théâtres d'un jour, aménagés spécialement pour l'évènement.

Dès 9h30 et jusqu'à 15h30, les spectateurs sont invités à assister le monde du spectacle, à en explorer les secrets !



ENTREE LIBRE
réservation recommandée à la billetterie de l'Ensemble Poirel uniquement :
03 83 32 31 25 ensemblepoirel@mairie-nancy.fr

ENSEMBLE POIREL 3, rue Victor Poirel 54000 NANCY

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 14:45

THEATRE A DIRE
s’affiche début décembre au C.C.I.M.

La compagnie Théâtre A DIRE débarque à Yutz du 2 au 5 décembre, à l’amphithéâtre de la chambre de commerce,
d’industrie et de services de la Moselle avec deux œuvres de Christian RULLIER : « C’est-à-dire » et « Femmmes »
mises en scène par Mohamed Mouaffik. Quatre moments autour des mots et des rencontres.

 

 

 

« C’est-à-dire » met en cause la bouche et tous les maux (mots)

dont elle s’est rendue coupable, dans une langue truculente,
riches d’images et d’associations dont le spectateur sortira
agréablement nanti après en avoir bien ri. Sur le plateau, une
voix féminine (Liliane ADDE) et une voix masculine (Mohamed
MOUAFFIK), s’emmêlent et s’entremêlent, sur une musique de
Jean ADDE et Pierre KINDER. Dans une confession, un journal
intime à deux voix, deux corps, deux bouches, pour dire l’homme,
son inaptitude, ses amertumes, ses regrets et hurler en même
temps son cuisant désir de vivre, même si « Une bouche ouverte
de quelque manière que ce soit ne nous attire que des ennuis ».

C’est à dire // 02/12 à 20 heures et 04/12 à 19 heures.

 


 

http://api.ning.com/files/bM*NNe5XujWBwz5wvJpcLsU3dNRsnkDwkPiRwGD3BlvJ9JLyKzX*87X7TE5f860*V4kaq5miilHlf*5peMAxM*ZPpjfhYkro/affichedeFEMMMES.n.jpg

 

«Femmmes» est une pièce bouleversante, qui dérange, qui

secoue. Une pièce écrite par un homme qui sait si bien parler des
femmes … celles qui ont été trompées par des hommes et qui se
servent des mots pour les égratigner, à leur tour. Le spectacle de
Mohamed MOUAFFIK réunit les trois monologues du recueil : «
Le plus beau de l’histoire » « Annie part en voyage » « Femmmes
». Trois femmes, jouées par Liliane ADDE, Isabelle TREVISAN et
Karine TURCO. Trois destins de femmes. L’écriture est aiguisée, le
verbe cru, mais la poésie domine à travers les thèmes de la solitude
et de l’amour déçu. La dimension chorégraphique de la mise en
scène souligne et conforte cette poésie en même temps qu’elle
permet de dire l’intemporalité et de rejoindre toutes les femmes
de l’Histoire. La musique originale qui accompagne ces mots, ces
gestes, ces parcours, a été composée par Gilles KAUFFMANN.
Femmmes // 03/12 à 20 heures et le 05/12 à 16 heures.

La Cie Théâtre à dire

La compagnie Théâtre A Dire est née d’un jeu de l’esprit entre
des personnes animées d’un même désir, celui de partager des
paroles, des mots, des langues qui questionnent l’humain. Aimer,
haïr, rire, pleurer, chercher, inventer, créer, donner. La Cie Théâtre
A DIRE à travers ses ateliers, ses lectures et ses créations s’adresse
à des publics très divers.

 

 

 

Informations pratiques

Tarifs: 8€ tarif plein, 5€ tarif réduit

C.C.I.M
2, boulevard Becquerel
57970 Yutz

Contact Mohamed Mouaffik

theatreadire@numericable.fr
06 33 73 34 43

 

 

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 13:46

 

Merzhin : le groupe

 

Merzhin a déjà écoulé près de 10.000 exemplaires de son nouvel album « Plus Loin Vers l’Ouest ».
Son 1er single  « Train de Nuit » a été diffusé sur France Inter, Virgin, RTL 2, Le Mouv, OuiFM, Hit West, France Bleue…
Ce nouvel extrait, " L’étincelle ", élaboré avec la complicité du réalisateur Matthieu Ballet (Bashung, Miossec,Fersen…) , est le feu sacré d’un groupe qui après 10 années d’existence, 500 concerts et 4 albums, reste toujours animé par cette passion commune !
Présenté en 45 tours vinyl (avec un titre inédit en face B) et en CD, « L’étincelle » représente l’esprit créatif  et classieux de la musique de Merzhin ; un rock français indépendant, indifférent à toute notion de formatage, un rock qui fait la part belle à la mélodie des sons et des mots, tout en gardant ses aspérités et des couleurs brutes.
Le clip de « L’étincelle » sera également disponible dès le mois de novembre.
Comptant un large public, Merzhin poursuit sa route partout en France en 2011 avec des concerts enflammés
Après un Nouveau Casino complet, Merzhin revient à Paris le 2 décembre au Point éphémère !

 

 

http://www.info-groupe.com/photos/merzhin.cd1.jpg

 

 

31.10.10 Festival Lancelot / Paimpont (35)
06.11.10 Festival Mots Zique / St Jacut les pins (56)
20.11.10 Halle de Béré / Chateaubriand (44)
02.12.10 Point Ephémère / Paris (75)
10.12.10 La Laiterie / Strasbourg (67)
11.12.10 Chez Paulette / Toul (54)
22.01.11 Espace Avel Vor / Plougastel Daoulas (29)
11.02.11 Le Ferrailleur / Nantes (44)
12.02.11 Centre culturel / Buxerolles (86)
19.02.11 L'escapade / Henin Beaumont (62)
16.04.11 Centre culturel Solenval / Plancoet (22)

« Ce nouvel essai l’emporte sur les précédents » - Rock & Folk

« Nous tenons là l’un des meilleurs albums de l’année 2010 » - Discordance

« Avec ce nouvel album, Merzhin vient donner un bon coup de pied dans la fourmilière d’un rock française un peu endormi » - Musicactu

 

 

Plus d'informations sur Merzhin :

http://www.merzhin.net/

http://www.myspace.com/merzhin

 

 

 

 


 
Partager cet article
Repost0
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 20:38

6 places à gagner pour le Jardin D'Hiver du Michel, en envoyant vos coordonnées et en précisant JMD d'hiver

à : ugo.meltingactu [at] gmail.com (sans les espaces)

 

 

Après une deuxième édition le 28 novembre 2009 qui
avait marqué les esprits en rassemblant un peu plus de
1 300 personnes, le Michel & L’Autre Canal décident de
remettre le couvert !

 

"Un plateau artistique riche et diversifié avait enflammé L’Autre Canal en 2009. Avec les concerts survitaminés des fabuleux
Beat Assaillant et des festifs Babylon Circus notamment, le public n’avait pas boudé son plaisir ! Comme lors de la première
édition, on se souviendra avant tout de l’ambiance chaude et conviviale, comme le Michel sait si bien nous en donner.

Eté comme hiver, il y a de la place pour tous les publics dans son Jardin. Après plus de trente ans de carrière et plus
d’une quinzaine d’albums à leur actif, les légendes du reggae jamaïcain Israel Vibration nous feront l’honneur d’être présents
pour ensoleiller cette édition d’hiver du festival. Avec dix ans de cassage de salles au compteur avec les Svinkels, dont il fut
le leader charismatique, la participation aux projets le Klub des 7 et Qhuit (entre autres), le sulfureux Gérard Baste continue
de réconcilier le hip hop et le punk, accompagné de ses deux compères, Dr Vince et A2H. Punk aussi dans l’esprit, à n’en pas
douter, The Subs développent un seul objectif, retourner le dance floor au cours d’un show apocalyptique.

La scène régionale sera également à l’honneur avec le bricolo d’Incredible Polo, qui ouvrira les festivités avec un show léger
et participatif. Enfin Dub In V.O., référénce de la scène dub régionale voire nationale, profitera de l’occasion pour présenter sa
nouvelle formation et les morceaux d’un split vinyl, à paraître, enregistré avec les Canadiens de Dubmatix !

Et puisque le Michel n’est pas avare, il en profitera probablement pour vous glisser quelques noms de la prochaine édition
de son jardin d’été, qui prendra fièrement place les 2-3-4 juin prochains à Bulligny, en plein-air cette fois-ci.

Riche programme en perspective !

 

JDMHIVER2010_visuel300dpi.jpg

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES

BILLETTERIE
Location : 22 euros
Sur place : 25 euros
Réduit : 19 euros

Tarifs hors frais de location

POINTS DE VENTE

Fnac - Carrefour - Geant - Hyper U - 08.92.683.622 (0,34€/min)
www.fnac.com
www.lautrecanalnancy.fr (sans frais de location)
Virgin - Auchan - Cora - Leclerc - Cultura
MGEL - Hall du Livre - Office du Tourisme
www.ticketnet.fr - www.digitick.com

HORAIRES

Ouverture des portes 19h30

Grande salle
20H30 - 21H15 INCREDIBLE POLO
22H15 - 23H30 ISRAEL VIBRATION
00H30 - 01H30 THE SUBS

Petite salle / Le Club
21H15 - 22H15 GERARD BASTE
23H30 - 00H30 DUB IN V.O.

LES PLUS

+ Musique en continu de 20h30 à
01h30 !

+ Restauration sur place

+ Retour en vidéo sur le festival de
mai 2010

+ Le public pourra circuler librement
entre les 2 salles de L’Autre Canal

+ Annonce des premiers artistes

de la 7ème édition les 2-3-4
juin 2011 !

 

 

 

Plus d'informations sur :

 

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 22:47

 

 

33ème festival du film italien de Villerupt  - Petit tour du propriétaire :

 

Le rituel fin octobre reprend. 33èmeannéedéjà pour le festival du film italien de Villerupt.

Chevauchant l'asphalte à travers la Meurthe-et-Moselle, les voitures pénètrent dans la bourgade endormie. Rassurante, la cité s'éveille dans une constance rassurante. Bien sûr, les changements sont là, la ville évolue, se transforme, mais dans le fond, l'esprit même subsiste.

L'an passé, Villerupt nous avait subjugé avec Il Coro delle Mondine di Novien guise d'ouverture.

Cette année, l'accent est mis sur le thème « macho...ma non troppo ». C'est une nouvelle fois – coïncidence ? - Baruqui s'y colle pour l'affiche. Baru, dessinateur de BD de son état, à peine à la retraite et qui enchaîne donc la tournée des festivals, en bon rockeur qu'il est, puisqu'il présidera en janvier prochain le prestigieux festival de la BD d'Angoulême, ayant gagné le grand prix en 2010.

Sans tomber dans nombres de poncifs et clichés, venir à Villerupt ressemble en cette période de l'année plus qu'une autre à se rapprocher de l'Italie avec une force et une vitesse vivifiante. Le bleu se part alors pour toute une quinzaine d'une teinte verte flamboyante, et l'idée d'identité nationale agréablement écartée, on se plait plutôt à songer à l'identité de cette Lorraine plurielle et multiple. Pour cette quinzaine donc, ce sont les nombreuses communautés de l'Italie qui sont mises à l'honneur, et à travers elles leurs cultures, leurs folklores, leurs cuisines. Mais également le cinéma, puisqu'il s'agit bien de cela dans ce festival !

 

http://www.festival-villerupt.com/imgs/ffiv/affiche.jpg

 

 

 

Festival de Villerupt : mue d'automne

En octobre, la terre Lorraine se pare de feuilles, le ciel baigne trop souvent dans le gris. Mais ici, pour peu que l'on prête l'oreille aux conversations et que nos yeux épient un peu plus le quotidien, on y découvrira quantité de trésors. Des affiches fleurissent, des syllabes chantent et s'enchantent, les rues se peuplent et des odeurs de tomates et de basilics émergent de nombreuses cuisines. Oui, le festival de Villerupt reprend bien ses quartiers et a une fois de plus de nombreuses choses à dire (bien que les habitants continuent à cuisiner de la même manière tout le long de l'année !).

En dehors, les nombreuses décentralisations permettent au public de prendre rendez-vous avec la culture transalpine et découvrir des bijoux d'inventivité et de réalisation.

La vitalité du cinéma italien, que l'on encensait l'an passé est toujours d'actualité cette année.

Des nouveautés en rétrospectives, la sélection est encore d'excellent goût. On voit également ressurgir quelques films de l'an dernier, donc l'excellent Si Puo Fare(voir notre critique ICI),Cosmonauta(notre critique également ICI) mais aussi le passionantRomanzo Criminalefresque d'une bande de jeunes à la conquête du monde de la drogue romain et la reprise à sensation de Bienvenue chez les ch'titsici corrigé enBenvenuti Al Sud.

Vous l'aurez compris, le festival du film italien de Villerupt accueil tous les publiques, tous les âges et tous les goûts. Car le cinéma italien a beaucoup de choses à montrer et démontrer. Cinéma d'auteur, comique, à succès ou documentaire, la richesse est bien là, malgré un pays au demeurant en pleine dérive.

 

Il Cavaliere –Sabina Guzzanti

Centre de ces maux,Il Cavaliere,Silvio Berlusconi semble être un coupable tout désigné de ces penchants au naufrage. Miné par les scandales, peu scrupuleux de son image, l'homme fort de la botte exporte une bien triste image du pays.

Pis, un film tourné sous forme de documentaire, se charge de dépeindre de lui une réalité à mille lieux de ce qu'il essaye de renvoyer.

Sorti récemment en France et distribué dans quelques centaines de salles de l'hexagone,Draquila, L'italia Che Trema (Draquila – L'italie qui tremble) de la réalisatriceSabina Guzzantiétait également présenté en Lorraine. Et question machisme,ma non tropposemble avoir été oublié concernant le personnage.

Bien installé dans le traditionnel Cinemobile que l'on retrouve cette année encore (il avait été question éventuellement de le supprimer l'an passé, voir notre article ICI), on peut d'ailleurs assister à une présentation sous forme de clip des principaux films à voir. Elegante, alléchante et rythmée, cette création pure du festival est vraiment bien montée, et donne envie de se plonger dans de nombreux films.

Vient ensuite le traditionnel habillage, réalisé autour de l'affiche de Baru (encore lui, il a réalisé pas moins de 6 affiches en 34 éditions) des années 2000. Le couple danse, cabriolle sur fond de sidérurgie, dans un rouge incandescent.

Arrive enfin Draquila. La terre tremble, les basses également.

 

http://www.peggypicot.com/italianisme/wp-content/uploads/2010/05/47987.jpg

 

 

Visuellement, pendant 1h30, la réalisatrice nous en mettra clairement plein la vue. Les métaphores et images sont parfaites. Les créations purement géniales. Et le ton cynique, l'humour décapant donnent une force, une puissance et une justesse de ton à l'ensemble.

Draquila raconte malheureusement une histoire bien trop vraie. Surtout, le récit s'attache à montrer la réalité concernant le tragique tremblement de terre survenu dans la région des Abbruzzes en avril 2009. Au dela des réactions des habitants, le film s'attarde sur les réactions des pouvoirs publics, les déclarations et les passations de pouvoir. Au milieu de tout ça, la protection civile, devenue une véritable milice en Italie, orchestre et détourne l'argent, à ses propres fins, renforçant le pouvoir de Berlusconi. Les sans abris sont parqués dans des camps, on leur promet de nouveaux logements, le paradis. En vérité, tout est arrangé pour que le gouvernement et ses affiliés en tire le meilleur parti. La façon dont la réalisatrice a traité le sujet prête souvent à sourire sur des piques et pousse au soupir encore et encore. Les horreurs si justement dénoncés sont simplement abjectes.

C'est presque un devoir au final de voir ce documentaire afin de s'informer d'une situation qui peut nous paraître lointaine dans son déroulement mais qui finalement pourrait tout aussi bien nous arriver. De plus son traitement graphique, esthétique et son parti pris d'en rire plutôt que d'en pleurer fait réellement de ce long-métrage un des films de l'année 2010. Percutant d'épouvante, fracassant de génie, c'est aussi pour ça qu'on aime l'Italie.

 

 

C'est sur cette note grincante mais indispensable que ce refermera notre festival de Villerupt, également clôturé comme chaque année par le décernement des Amilcar (du nom du créateur du trophée) récompensant les meilleurs films du festival.

 

Le 33e Festival du Film Italien de Villerupt a décerné ses « Amilcars » 2010

Ont été primés :

Amilcar du Jury


Il richiamo
de Stefano Pasetto


voir la bande annonce


le film sur Facebook (en)

Amilcar de la Presse


La solitudine dei numeri primi
de Saverio Costanzo


voir la bande annonce


le site du film

Amilcar des Exploitants


Basilicata coast to coast
de Rocco Papaleo


voir la bande annonce


le site du film

Amilcar Jury Jeunes


20 sigarette
de Aureliano Amadei


voir la bande annonce


le site (en) du film

Amilcar du Public


La prima cosa bella
de Paolo Virzì


voir la bande annonce


le site (en) du film

 

L'Amilcar de la ville de Villerupt a été décerné à Maurizio NICHETTI, réalisateur et acteur

 

 

Article : Ugo Schimizzi

 

 

Plus d'informations sur le Festival du Film Italien de Villerupt :

http://www.festival-villerupt.com/

 

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 00:46


 

00IMG 4947Le visionnaire virtuose est reconnu pour ses concerts gigantesques effectués aux quatre coins du monde, dans des endroits inimaginables pour ce genre d'évènement : autour des buildings de Houston, aux pieds de la tour Eiffel, aux portes des pyramides de Louxor, mais aussi en Chine, où Jean-Michel Jarre a été le premier artiste occidental à pouvoir y pratiquer son art, investissant dans les grands moyens afin d'apporter des jeux de lumière (laser, feu d'artifice...) et des effets sonores inoubliables. En 2010, sa tournée européenne en salle passe inévitablement le Galaxie d’Amnéville, l’une de ses 23 dates en France, avant un passage de 3 dates en Pologne.

 

L'entrée sur scène du show 2010 est, pour le moins originale. L'artiste apparaît dans une tribune, salue la foule en délire puis monte sur scène en courant. Tout au long du concert, il ne peut s’empêcher de courir et sauter, une sacrée « patate » pour un homme de 61 ans!!!

La première partie du concert offre une musique douce, alors que la seconde partie, débutant avec le titre «  Rendez-vous », annonce ses titres les plus populaires, plébiscités par des fans qui se ruent au devant de la scène … 

01IMG 5152L’artiste nous fait découvrir dans son show des instruments méconnus du grand public, tel le Thérémin, créé par le Russe Lev Sergeïevitch Termen (Léon Teremine) en 1919 ; c'est l'ancêtre du synthétiseur, qui se compose de deux antennes qui produisent un son en fonction de la distance de la main gauche par rapport à la main droite. La harpe laser, un autre instrument incroyable ; fut inaugurée pour les concerts en Chine en 1981, il fonctionne par interruption du signal laser et déclenche un son de synthétiseur. Le fameux Moog Liberation, quant à lui, est le premier synthétiseur portable de l'histoire ; aucune piste sonore n'est préenregistrée, chaque son, chaque note, est joué, en live, par Jean Michel Jarre et ses musiciens.

 

Jean Michel Jarre a conquis le public avec les ingrédients qui créèrent le culte : une musique technologique avec des instruments rétros pour la plupart, des effets 3D, de la vidéos et des lumières gérées à la pointe de l’efficacité, mais surtout une imagination riche et une vision large bien au-delà de la musique !

 

Tel un enfant ébloui par ses synthés et son environnement électronique, il partage sans compter avec son public sa joie, son pur plaisir pour un spectacle d’exception dont beaucoup espèrent un retour aussi  prompt que possible !

 

Texte et crédits photos : Eric Hochscheid 

Retrouvez la galerie photo exclusive et les dates de tournée 2010 du Jean-Michel Jarre tour 2010    Ici 

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 00:35

Retrouvez en fin de pages les dates de tournées 2010 de Jean-Michel Jarre

 

2010-11-06-jarre 0117

 

2010-11-06-jarre 0186

 

2010-11-06-jarre 0217

 

2010-11-06-jarre 0221

 

2010-11-06-jarre 0229

 

2010-11-06-jarre 5135

 

2010-11-06-jarre 5166

2010-11-06-jarre 5170

 

2010-11-06-jarre 5176

 

2010-11-06-jarre 5212

 

00IMG 4947

 

2010-11-06-jarre 5212

 

 

 

crédits photos : Eric Hochscheid  et H.T.

 

Les dates de tournées à venir ci-dessous :

 

Mercredi 24 Novembre

Brest

Parc des expositions de Penfeld

 

 

Jeudi 25 Novembre

Caen

Zénith

 

Vendredi 26 Novembre

Amiens

Zénith

 

 

Mercredi 1er Décembre

Epernay

Millenium

 

Jeudi 2 Décembre

Orléans

Zénith

 

 

Vendredi 3 Décembre

Anvers (Belgique)

Sportpaleis

Locations 070 345 345 (Belgium)

/ +32 34 00 00 34 (international) / www.teleticketservice.com

 

Mercredi 8 Décembre

Saint Etienne

Zénith

 

Jeudi 9 Décembre

Toulon

Zénith

 

Vendredi 10 Décembre

Montpellier

Zénith

 

Samedi 11 Décembre

Pau

Zénith

 

 

Locations :France: 0 892 392 192 (0,34 €/mn)

International: + 33 149 975 191

www.gdp.fr   Ticket Price: 75/60/45

 

Plus d’infos. : http://www.jeanmicheljarre.com

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 19:07

10-11-12-j-cullum.jpg

 


Avec le charisme d’un groupe rock culte, tel « U2 » ou « Les Rolling Stones », allié à une créativité sans limite, Jamie Cullum délivre un jazz vivant et vibrant pendant 2 heures d’un show incroyable !

 

Son énergie omniprésente galvanise ses musiciens, tantôt subjugués d’avoir en face d’eux un authentique génie en perpétuelle évolution, tantôt projetés en apesanteur par un maître à l’aise dans tous les styles et nourri de toutes les influences ….Ainsi , chacun des musiciens a plusieurs cordes à son arc :un saxophoniste jouant aussi les claviers, un trompettiste pratiquant le cornet et la guitare et Jamie au chant, piano et autres claviers, avec une voix, un phrasé, un toucher réellement magique, du blues aux ballades, du rock au jazz latin...

 

Fort d’une volonté de repousser toutes les limites quant aux genres et aux codes, Jamie Cullum tente de ne jamais refaire deux fois son spectacle à l’identique, et les surprises sont omniprésentes ; telle cette version acoustique du thème jazz «  Caravan », où tout les musiciens se rassemblent au bord de la scène pour un authentique « bœuf » ! Improvisation cadrée pour une part, et lâcher prise total d’autre part, lui permettent un souplesse incroyable qu’il utilise aussi avec une disposition hors du commun pour les reprises, avec une version inoubliable de « Please don't stop the music» de Rihanna. Moment inoubliable de pur génie où il s’accompagne voix et piano solo avec un rack d’effets utilisé avec la subtilité d’un archet sur le violon d’un Paganini !

 

L’improvisation le met en valeur également lors de ces moments  où Jamie partage avec son public de véritables « talk show », nourris de ses aventures de vie , de tournée, de ses références, et ses coup de cœur, avec un débit rapide et un humour toujours si fin…

 

Le public Luxembourgeois, pourtant présenté à Jamie comme froid, s’installe peu à peu dans la dynamique survoltée de cet artiste atypique et attachant, tant et si bien qu’après deux rappels où le public Luxembourgeois chante, danse et saute, la seule échappatoire pour l’artiste, dont la voix commence à accuser deux heures d’un show éreintant, est d’interpréter « a capella » sa magnifique musique du film « Gran Torino ».

 

Accompagnés par les remerciements sincères et humbles d’un géant du jazz, tous repartirent, conscients d’avoir partagé un grand moment de l’histoire de la musique Jazz...Un grand moment tout court ! …

 

Article par Gus.

Photos:by Frédéric Macieri .


Retrouvez la galerie Photo du concertIci et les dates de tournée 2010 aprés les vidéos ..


Retrouvezci-dessous  la vidéo et la chanson titre du fil « Gran Torino »

et le « clip » de la reprise de « Please don't stop the music» (Rihanna) par Jamie Cullum.

 



 

Nov 17 2010     Prince's Trust Rock Gala 2010, London     United Kingdom
Nov 26 2010     Festival de Jazz de Barcelona, Barcelona Spain   
Nov 27 2010     Pabellon Polideportivo Huerta del Rey, Valladolid Spain   
Nov 28 2010     Kursaal, San Sebastian             Spain   
Nov 30 2010     Le Bikini, Toulouse         France   
Dec 01 2010     Bourse Du Travail, Lyon     France   
Dec 02 2010     TheatreHaus, Freiburg         Germany   
Dec 09 2010     Winter Gardens (Charity Fundraiser - Jamie Solo), Margate United Kingdom
Dec 14 2010     Jahrhunderthalle, Frankfurt     Germany   
Dec 15 2010     Paradiso, Amsterdam           Netherlands
Dec 16 2010     Le Zenith, Paris         France   

Partager cet article
Repost0

Recherche

Partenaires Principaux

imagethionville.jpg






www.thionville.com
 
 Site non officiel de Thionville et de son agglomération  : Pratique et complet ! Tout sur Thionville


------------------------------------------------------

archemist.jpg

http://www.theartchemists.com
: Générateurs d'Etincelles Culturelles


-------------------------------------------------------

louvreuse-compress.jpg







http://louvreuse.net
 : Le site des passionnés de cinémaEn savoir+.


--------------------------------------------------------
Referencement Google

 

-Angelo Newsletter : Les meilleurs spectacles sur Nancy  -100% inspiré ! - 
 ( Contact angelo  )

 

Voir les autres partenaires Ici