10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 08:00

Le show commence presque imperceptiblement. Le public, impatient, fixe le logo « Place 54 », qui se détache du fond de la scène d'un bleu azur. Le premier riff de guitare s'élève, aérien, comme pour animer l'auditoire. Le clavier égrène quelques accords... Puis c'est la claque. Le premier morceau Voyage Immobile est une véritable bourrasque, symbolisant l'authentique bouffée d'oxygène qu'apporte Hocus Pocus au Hip-Hop français. Le public est soufflé par les notes puissantes de la section de cuivres,  puis frissonne lorsque DJ Greem, véritable tour de contrôle, lance le beat et distille ses premiers scratches.

20syl, le maître d'oeuvre, débarque alors sur scène avec son flow précis et ses textes ficelés, soutenu  par la basse et la batterie. 

 

Hocus Pocus entraîne immédiatement l'auditoire avec lui, quelque part entre le Rap, le Jazz et la Soul, enchaînant les morceaux dans un crescendo époustouflant. Tantôt drôle, tantôt nostalgique, le ton toujours décalé fait mouche et les rimes séduisent. Les spectateurs, comme envoûtés,  bondissent sur place et gesticulent en affichant un « Smile » candide...

Pourtant nominé pour « L’album de Musiques Urbaines de l’année » aux dernières Victoires de la Musique, le collectif dégage paradoxalement une image de simplicité et de proximité. Tel un groupe local se réjouissant de chaque occasion de se produire comme si c'était la dernière, les artistes ont mené le concert à son terme avec un dynamisme en acier trempé.

 

Collectif éclectique de musiciens hors-pairs, Hocus Pocus  réussit la prouesse de redonner vie à un Hip-Hop français qui se meurt. L'alchimie apparente entre les membres du groupe personnifie d'ailleurs à elle seule le pont créé entre les cultures Hip-Hop et Jazz. Leurs deux derniers albums 73 touches et Place 54 incarnent ainsi cette nouvelle donne, inspirée des Etats-Unis. Les Américains de The Procussions débarquent ainsi en featuring pour prêter main forte sur l'excellent Vocab !.

En ressuscitant à coup de samples les grandes voix de la Soul, Hocus Pocus élargit la brèche créé auparavant par Common, Oxmo Puccino ou les Roots. Hocus Pocus est à ce titre souvent qualifié d'OVNI gravitant au-dessus du paysage musical.

Et pour cause. Peu de groupes peuvent prétendre à voler un jour aussi haut !

Olivier Collignon


RETROUVEZ 1 INTERVIEW EXCLUSIVE D'HOCUS POCUS ICI (réalisée par Olivier Collignon)


Quelques dates de prochains concerts:

11-10-08: DIJON (La Vapeur)

12-10-08: LILLE (Aéronef)

29-10-08: ROMBAS (Espace culturel)

06-11-08: REIMS (La Cartonnerie)
07-11-08: STRASBOURG (La Laiterie)

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 07:30

Au lendemain de la première action d’envergure dans le paysage messin, il est temps de passer à un premier bilan de l’ère Gros, qui a vu venir avec elle le premier tour de force de la nouvelle équipe de communication de la mairie, emmenée par Fabio Purino.

Avec une stratégie tournée vers le mystère et un affichage - pour le moins massif - en trois parties, il avait été déclaré que la première édition de la Nuit Blanche à Metz devait faire figure de proue de l’arrivée de l’art contemporain dans la capitale de la Lorraine.

En effet, M. Purino étant lui-même un ancien pensionnaire de l’Ecole Supérieure d’Art de Metz Métropole, et un bon quart des activités présentées ce soir dans la ville étant également l’œuvre d’étudiants de l’ESAMM, la ville avait décidé de faire la part belle aux artistes et plasticiens messins et ceux issus de la grande région.

Alors, Metz se chercherait-elle des airs de grandeurs? Après Metz-Plage, le Centre Pompidou et autres manifestations, la Nuit Blanche était-elle une autre redite miniature calquée sur Paris?

A défaut de grande réponse, on peut d'ores et déjà dire que la Nuit Blanche fut un succès... partiel. Jusqu'à une certaine heure de la nuit tout du moins.

« Metz noir de monde » titrait le Républicain Lorrain ; mais il faut tout de

même préciser que passé une heure, le couvre-feu avait bien eu lieu Place d'Armes en tête, où tout avait déjà été démonté, y compris la cathédrale, retombée dans un sommeil de plomb, tous feux éteints.

 

Alors que retenir de cette nuit ?

Déjà, il n'a pas plu. Et ça, en octobre, en Lorraine, ça relève presque du miracle. Bon, rectification, il n'a presque pas plu…

Ensuite, il est vrai qu'il est plaisant de déambuler à Metz la nuit et de ne pas se sentir – pour une fois - trop seul. Même si tout cela reste grandement relatif...

Mais, pour une première organisée quelque peu dans la précipitation et malgré les bugs de certaines installations prévues, il y avait tout de même un certain niveau

recensé.

On retiendra notamment l'élan de la ville, qui pour le coup a fait fi des plaintes du voisinage et n'a pas hésité à transformer le chantier du centre Pompidou en « techno parade » urbaine, invitant pour l'occasion plusieurs vj’s et dj’s (Danger - Live Act + VJ (Ekler’o’shock - Lyon) jusqu’à 1h, puis The Micronauts - Live Act + VJ (Christophe Monnier, George Issakidis))installés sur une tour éphémère du collectif d’ar(t)chitectes « 3RS ».

L'ambiance était somme toute assez démente. Se retrouver ainsi au milieu d’un grand carrefour de circulation de l’agglomération, face à un chantier qui pourrait faire figure de ruines, rendait l’ambiance véritablement particulière et décalée et, il faut dire, assez plaisante.

Pour y arriver, il fallait pour cela traverser une installation de Lionel Hinnerblesse, pas en joie

avec son installation "géorythmiques" aux Galeries Lafayette, qui n'avait pu être terminée comme il le souhaitait.

Mais il faut avouer qu’il se rattrape bien avec sa vision du passage de l'amphithéâtre revisité, dantesque, détonnant et étonnant.

A coup de stroboscopes, on pouvait voir une vague blanche se précipiter de la gare vers le centre Pompidou sous un pont où déambulaient nonchalamment - l'alcool aidant - des groupes de jeunes ayant entendu – fait encore trop rare - de la musique à Metz passé 23h.

 

Mais la Nuit Blanche c'était aussi une visite du salon de l'Hôtel de Ville, avec des installations plus ou moins réussies et plus ou moins accessibles.

Mention d'ailleurs à Nicolas Muller, l'homme qui faisait apparaître les mots, intriguant dans sa semi-pénombre. Chapeau aussi à Nicolas Pinier, l'homme artifice, qui, bien que court et peu agité (sûrement pour des questions de sécurité) fut assez spectaculaire et réussi. Chapeau aussi à LemonPrince, performeuse invétérée le temps d’une vingtaine de minutes, déclenchant l’incompréhension du public en raison de son absence du programme officiel.

Un petit détour par le musée où le contemporain s'était invité au milieu des vingt siècles d'histoire de La Cour d'Or. Léger mais un peu trop éparse.

Le temps de filer sous quelques gouttes Place Saint Louis, pour découvrir le « café klatsch » à l'honneur ainsi qu’une ambiance bon enfant sur fond sonore électro.

Et, à l’instar des grands évènements de ce monde, Metz s'est offert le « Off » de sa Nuit Blanche dans un logement privé rue des Clercs, organisé par l’association l’« assolatelier » : des installations, des photos, des performances, sur le thème de l'internement psychiatrique. Un charmant vivier de créateurs, nimbé de lampes-led à l'éclairage diffus mais non moins agréable.

 

Alors quoi à présent?

Demander plus, revenir encore plus haut et encore plus fort l'année prochaine, avec une programmation encore plus éclectique, inhabituelle, mouvante et surtout tout au long de la nuit. Créer des évènements partout, tout le temps, et repartir avec le sentiment de ne pas avoir pu tout voir tellement il y en avait.

C'est là tout le mal que l'on peut souhaiter à la ville, qui est tout de même sur le bon chemin de la guérison.

 

Aux créatifs, à la jeunesse – et plus largement à tous ceux qui se sentent jeunes – ainsi qu’à tous les volontaires - désignés d'office - désireux de faire bouger une ville qui ne demande que ça, l’avenir est devant vous, devant nous. Alors fonçons !

 

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS ICI

Ugo Schimizzi

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 07:00










Photos: Ugo Schimizzi

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 06:30

Didier Super donnait un "concert sans musique" mardi 30 septembre 2008 à la Maison des Cultures Frontières de Freyming-Merlebach.
Photos signées Ugo Schimizzi.









Partager cet article
Repost0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 15:20

Retourner au tableau agenda : cliquez Ici

 

mercredi 08 octobre 2008

Horaire

 

Résumé

Genre 

Lieu

Prix

20 h 00

Lucky Peterson + Moove

blues

Le 112 route de Verdun  57180 Terville  tél. : 03 87 62 94 13

20 €

 

réduit 17 €

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 15:18

Retourner au tableau agenda : cliquez Ici

 

jeudi 9 octobre 2008

Horaire

 

Résumé

Genre 

Lieu

Prix

20 h 00

concert  ONL - Symphonies d'instrument à vent d'Igor Stavinski + "d'(aller)" concerto pour violon de Philippe Leroux + Déserts d'Edgar Varèse

 

théâtre du Saulcy université Paul Verlaine - Metz - Ile du Saulcy

 

03 87 31 56 13

5 à 12 €

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 12:36

Retourner au tableau agenda : cliquez Ici

 

Samedi 11 octobre 2008

Horaire

 

Résumé

Genre 

Lieu

Prix

Samedi 11 octobre et Dimanche 12 octobre 2008

 

De 13h30 à 18h

Stage danse :

De 13h30 à 15h30: Danse Orientale animée par Yasmine,

Professeur & chorégraphe depuis une quinzaine d'année.

Elle a crée sa propre méthode pédagogique que vous pourrez découvrir dans son enseignement où bonne humeur, bien être, harmonie du corps et de l'esprit sont les mots clés

De 16h à 18h: Danse afrocontemporaine animée par Boukson,

 Originaire du Burkina-Faso, il est formé dès son plus jeune âge aux danses traditionnelles d'Afrique de l'ouest au sein de mariages, baptêmes, funérailles...

Danse

gymnase de l'abbé risse

 7 rue d'enfer

 metz

Infos. & inscriptions:

Association Nan Bara 09 50 58 32 78 / 06 86 02 14 25

Mail : ici

Forfait week-end 50€

La pratique 35€

2008 – 20h30

Imbécile : JP Nataf chanteur de l’ex-groupe Les Innocents

Barbara Carlotti (nouvel album « l’Idéal »)

Armelle Pioline (chanteuse du groupe Holden)

Bertrand Belin (nouvel album « La Perdue »)

C’est du Gainsbourg période yéyé et du grand Michel Legrand. Un opéra pop original tout en loufoquerie, finesse et légèreté… (Marianne) Des extraits Ici :

pièce de théâtre enchantée mais pas imbécile / spectacle chanson

Centre Culturel La Passerelle 50 avenue de Lorraine 57190 Florange  Tél.: 03 82 59 17 99

 eMail ici -  Web ici 

 

de 7 € à 18 €

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 12:25

 

Retourner au tableau agenda : cliquez Ici

 

vendredi 10 octobre

Horaire

 

Résumé

Genre 

Lieu

Prix

2008 de 20h à 24h

 

CITY JAZZ…et la Voix de Roselyne.

 

Patrice PARACHINI piano, Roselyne CHENILYER chant, Jacky PETITJEAN clarinette,

Robert ESCOLANO saxophone, Daniel ALLENDER batterie, André MASIUS basse.

 

 

Jazz

Retaurant LE COUNTRY à LUDRES ( 54 )

 

 

Entrée Libre

restauration carte,menus pizzeria, brasserie.

 

20 h

Groupe  : Frognstein  / TITO PUENTES

Jazz   /  latin

L’arsenal  Metz - Avenue Ney  - 57000 Metz - eMail ici - Tél. : 03 87 74 16 16

 

23€  / 26€

21 h

Moselle Eros Tour  festival musiques actuelles

 

Groupe  : Iraeverscible  /  Torm  / MR LAB

 

Slam  /  Pop  /  Electro

Les Trinitaires  10-12 rue des Trinitaires  Metz 57000 - eMail ici - Site Web ici -  Tél. : 03 87 20 03 03 

 

6€  / 8€

19 à 02H00

salsamania à metz – stage de rueda et soirée salsa avec dj roberth 100% latino

Restauration sur place ….

Soirée Salsa

et cours Danses Latinos ( salsa merengue bachata)

restaurant " au coup d’œil - la lorraine fluviale "60, avenue du général metman   57070 Metz

contact   tél : 06.30.49.50.61    mail Ici     Site Ici

euros ( 1 boisson + 1 heure de stage inclus).

 

21h00

Jacques Barbaud Chante Brel

 

Jacques Barbaud est un artiste qui, grâce à sa passion, nous laisse croire que 30 ans après, Jacques Brel est toujours vivant. De la vie brève de Brel, il reste une oeuvre musicale magnifique et une formidable leçon de vie.

 

Variété française

 

Casino 2000 Rue Th. Flammang L - 5618 Mondorf-les-Bains - Luxembourg  Réservé aux personnes majeures  tél.: (+352) 23 6 11 – 1 site Web ici

 

7 € / 20 € avec repas – Réservé aux personnes majeures.

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 12:24

Retourner au tableau agenda : cliquez Ici

 

Dimanche 12 octobre 2008

Horaire

 

Résumé

Genre 

Lieu

Prix

Samedi 11 octobre et Dimanche 12 octobre 2008

De 13h30 à 18h

Stage danse :

De 13h30 à 15h30: Danse Orientale animée par Yasmine,

Professeur & chorégraphe depuis une quinzaine d'année.

Elle a crée sa propre méthode pédagogique que vous pourrez découvrir dans son enseignement où bonne humeur, bien être, harmonie du corps et de l'esprit sont les mots clés

De 16h à 18h: Danse afrocontemporaine animée par Boukson,

 Originaire du Burkina-Faso, il est formé dès son plus jeune âge aux danses traditionnelles d'Afrique de l'ouest au sein de mariages, baptêmes, funérailles...

Danse

gymnase de l'abbé risse

 7 rue d'enfer

 metz

Infos. & inscriptions:

Association Nan Bara 09 50 58 32 78 / 06 86 02 14 25

Mail : ici

Forfait week-end 50€

La pratique 35€

16 h

black voices 

 

originaire de birmingham, en angleterre, ce groupe a cappella fait aujourd’hui partie des meilleurs ensembles vocaux du monde. les cinq jeunes femmes des ces « voix noires » offrent à entendre les harmonies subtiles et chaleureuses d’un art vocal qui regagne aujourd’hui en popularité, dans un répertoire ouvert à des styles variés, outre celui du gospel et du spiritual.

 

Chant A capella

Salle Braun  18 rue Mozart  57000 Metz  - eMail ici - Site Web ici  Tél. : 03 87 65 73 11

 

20 €    

 

réduit : 15 €

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 12:20

Lundi 13 Octobre 2008

Horaire

 

Résumé

Genre 

Lieu

Prix

de 15H00 à 16H00

( Du lundi au vendredi)

 Emission de radio « personnalités » Europe 1,  Frédéric Taddeï reçoit les personnalités qui font l’actualité culturelle ...

Emission de radio

Culturelle

en direct sur Europe 1  (ou rediffusions

 

 

Partager cet article
Repost0

Recherche

Partenaires Principaux

imagethionville.jpg






www.thionville.com
 
 Site non officiel de Thionville et de son agglomération  : Pratique et complet ! Tout sur Thionville


------------------------------------------------------

archemist.jpg

http://www.theartchemists.com
: Générateurs d'Etincelles Culturelles


-------------------------------------------------------

louvreuse-compress.jpg







http://louvreuse.net
 : Le site des passionnés de cinémaEn savoir+.


--------------------------------------------------------
Referencement Google

 

-Angelo Newsletter : Les meilleurs spectacles sur Nancy  -100% inspiré ! - 
 ( Contact angelo  )

 

Voir les autres partenaires Ici