8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 18:00

« Le vent fera craquer les branches, la brume viendra dans sa robe blanche, y’aura des feuilles partout, couchées sur les cailloux, octobre tiendra sa revanche… »

Pour ce nouvel édito, rien de tel qu’une intro signée Francis Cabrel, tirée de sa chanson Octobre, d’autant plus que le chanteur d’Astaffort a choisi ce mois pour se produire en Moselle. Il présentera ses nouveaux titres issus de son dernier album Des roses et des orties, ainsi que ses innombrables standards, mardi 07 du côté du Galaxie d’Amnéville.


 


Vendredi 03, il faudra prévoir quelques litres de café afin de rester éveillé pour la grande première de La Nuit Blanche organisée à Metz. Aux quatre coins de la ville, la création contemporaine sera à la fête, notamment à la Médiathèque du Pontiffroy.

 

Pour en revenir à la musique, Nancy va vraiment être à l’honneur en ce début du mois d’octobre. Dimanche 05, les talentueux Hocus Pocus investiront la scène de L’Autre Canal, prouvant une fois encore que le Hip-Hop n’est pas forcément « Bling Bling » et que les dents en or sont complètement « has been »…

Deux jours plus tard débuteront les incontournables Nancy Jazz Pulsations, qui fêteront pour l’occasion leur 35è anniversaire. Les NJP, ce sont plus de 120 concerts jusqu’au 18 octobre, à Nancy mais également dans toute la Lorraine et même au-delà.

Enfin, vendredi 10 sera placé sous le signe de l’opéra avec la venue de José Cura à l’Opéra National de Lorraine.

 

Pour les cinéphiles, impossible de manquer le Festival du Film Arabe de Fameck qui se tiendra du 08 au 19 octobre. Pour un moment de franche rigolade, c’est à la Maison des Cultures Frontières de Freyming-Merlebach qu’il faudra se rendre vendredi 10 afin d’y applaudir Max Boublil.

Enfin, pour les plus jeunes mais aussi pour toutes et tous sans exception, ce sera l’occasion de passer le week end du 10 au 12 octobre avec plein de livres et de célébrer la création littéraire sous toutes ses formes lors de la 2è édition de « Lire en fête ».

 

Bonnes sorties à toutes et à tous !

M.F.

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 21:00

Transformée en boite de jazz pour l’occasion, la salle Creanto de Créhange accueillait samedi 27 septembre au soir le Tristan Blum Quintet dans une ambiance feutrée digne de la New Orleans…

 

Silence religieux dans la salle. Les spectateurs retiennent leur souffle, impatients, lorsque les néons se font discrets au profit du vibraphone de Tristan Blum. Un nuage de notes voluptueuses se répand alors dans l’auditoire, intimant un décollage quasi inconscient des spectateurs qui se laissent emporter vers un concert plein de promesses.

 

Les autres instruments du quintet s’ajoutent ensuite avec justesse, la batterie et la contrebasse apportant d’abord leur soutien robuste et rythmé, puis la guitare et le saxophone, rivalisant de légèreté et d’enthousiasme.

Comme dans la vie dont s’inspirent les pièces composées par Tristan Blum, les notes et les mélodies s’enchaînent avec finesse, tantôt empruntes d’une douce mélancolie, tantôt rythmées et enivrantes.

 

La complicité entre les musiciens est audible, presque palpable, et pourtant chaque instrument n’est que la partie indispensable d’une pièce musicale métissée et authentique.

Tous les musiciens ont toutefois droit à leur solo, à l’image du guitariste, égrenant un flot de notes insaisissables salué par l’assistance.

 

Le spectacle prend fin progressivement, en un atterrissage musical subtil. Quelques notes bucoliques achèvent la représentation, puis s’éclipsent discrètement grâce à leurs tonalités évanescentes.

 

Olivier Collignon


Musiciens :

 

Vibraphone / Composition : Tristan Blum

Guitare : Eric Hurpeaux

Contrebasse : Jean-Luc Deat

Batterie : Christian Mariotto
Saxophone : Damien Prud’homme

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 20:00
Partager cet article
Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 19:00

Lundi 29 septembre 2008, arrive dans les bacs Rendez-vous, le premier album de Manu. Manu…Mais qui est-ce donc ?

Petite chronique, à la fois nostalgique et prospective, pour répondre à cette question…

 

1997. Je suis dans ma discothèque Rock préférée, un samedi soir, lorsque j’entends pour la toute première fois le titre « Je ne veux pas rester sage ». J’en lâche presque ma bière, stupéfait : il existe un autre groupe français capable de rivaliser avec Noir Désir !

Renseignements pris, il s’agit de Dolly, quatuor originaire de Nantes. Dès le lundi suivant, leur premier album – Dolly – tourne en boucle dans mon lecteur CD.

2008. Le même album squatte toujours régulièrement ma platine. Impossible de se lasser de ce son, à certains moments comparable à du Nirvana, et de cette voix envoûtante.

Cette voix, c’est celle d’Emmanuelle Monet, dite « Manu ». Ca y est, vous avez saisi…

Après quatre opus –dont l’excellent Tous des stars, sorti en 2004 – et d’innombrables tournées à travers le pays, Dolly prend une retraite prématurée au milieu de l’année 2005, suite au décès de Mickaël Chamberlain, le bassiste du groupe.

Mais comme elle le chantait dans le morceau Si nous déposions les armes : « J’ai encore avec vous tant d’autres choses à faire », Manu ne peut résister à l’appel de la scène et à l’attente pleine d’espoir de ses nombreux fans. C’est ainsi qu’en compagnie de Nicolas Bonnière, le désormais ex-guitariste de Dolly, et de deux nouveaux musiciens, la chanteuse regoûte aux joies des concerts et de la composition.

Le résultat est donc l’album Rendez-vous ; un de ceux qu’il ne faut pas manquer, histoire de vérifier si le talent est toujours le meilleur compagnon d’Emmanuelle Monet, chanteuse et guitariste du groupe Manu.

Longue vie à cette nouvelle formation !

M.F.

Plus d’infos : http://www.manu-friends.com/

Quelques photos:





Retrouvez aussi des photos de Manu en concert au Festival des Moissons Rock 2008

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 18:00

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le réalisateur Laurent Cantet n’est pas du genre frileux : s’attaquer au sujet, ô combien délicat, de l’école en France, ça impose d’entrée une certaine admiration. Car l’école, tout le monde a son avis sur elle, résultant d’une expérience personnelle d’élève mais aussi, et malheureusement trop souvent, du traitement volontairement spectaculaire des médias ainsi que de l’analyse de certains intellectuels, qui n’ont pas la moindre connaissance du « terrain ». Un terrain qui, comme en sport, comprend deux camps qui s’opposent : celui des apprenants et celui des adultes qui composent l’équipe éducative ; deux camps par lesquels il faut obligatoirement passer pour pouvoir prétendre savoir ce qui se joue, chaque jour, « entre les murs » d’un établissement scolaire.

« Entre les murs » a beau être un film de fiction, il permet au spectateur de s’immerger dans la réalité de la vie d’un collège de nos jours, d’épouser tour à tour le point de vue des professeurs et des élèves, d’être le témoin de l’existence de ce mur qui se dresse entre les adolescents et les adultes. Un mur qui se fissure un jour et qui compte une brique supplémentaire le lendemain. Tout est constamment à refaire, rien n’est jamais acquis dans cette relation toujours sur le fil du rasoir, traversée par des moments de doute, de joie, d’étonnement, de découragement.

Quiconque s’est déjà retrouvé seul face à des élèves dans une salle de classe, ne pourra qu’être troublé par la mise en scène si proche de la vérité de Cantet. Le réalisateur de « L’emploi du temps » parvient à capter ces petits instants si souvent vécus dans un établissement scolaire. De plus, il réussit à montrer la « vie au collège » dans sa grande globalité, chose inédite au cinéma ; apparaissent ainsi, aux côtés des élèves et des « profs », une partie des autres représentants de la communauté éducative : principal, conseiller principal d’éducation, personnel de cuisine et d’entretien, surveillants. Le réalisateur nous invite même au conseil d’administration - où l’on parle du barème des sanctions mais aussi des problèmes liés à la machine à café -, au conseil de classe – quelque peu perturbé par les délégués - et, pour finir, au conseil de discipline.

A travers le personnage du professeur de français - interprété par François Begaudeau, co-scénariste du film et auteur du livre intitulé lui-aussi « Entre les murs » -, Laurent Cantet souligne l’importance primordiale de la maîtrise de la langue. Car pour franchir le mur qui sépare adultes et adolescents, la première condition est que chaque protagoniste puisse communiquer avec l’autre, qu’ils partagent tous le même langage : le français.

Et ce problème ne se limite pas à l’enceinte scolaire ; il se pose également pour les parents de la majorité des élèves de ce collège étiqueté « difficile », qui sont d’origine étrangère.

« Entre les murs » est un huis-clos où l’on ne voit à aucun moment les personnages évoluer à l’extérieur. Tout est filmé en caméra à l’épaule – Cantet utilisait trois caméras pour les scènes dans la salle de classe -, il n’y a pas une seule seconde de musique pendant les deux heures du long métrage. Enfin, tous les acteurs sont amateurs, ce sont de vrais professeurs et de vrais élèves, qui ont été sélectionnés lors d’ateliers mis en place au collège Françoise Dolto et animés par François Begaudeau et Laurent Cantet lui-même. Et c’est l’énergie dégagée par tous ces comédiens qui a séduit le jury du dernier Festival de Cannes, qui a récompensé le film en lui attribuant la palme d’Or.

Et après la palme, l'Oscar? "Entre les murs" vient tout juste d'être sélectionné pour représenter la France dans la catégorie du Meilleur Film Etranger aux Oscars 2009...En attendant le verdict, le film fera l'ouverture du prochain Festival du film de New York. La reconnaissance internationale est en cours!

Maxime Freyberger

 


Retrouvez tous les horaires ICI
sur le site de nos partenaires les cinémas Caméo ( Ariel - 24, rue du Palais à Metz Centre Tél. : 03 87 18 99 95 et Palace - Place St. Jacques Metz  Centre - Tél. : 03 87 18 82 49 )

 

Pratique : vous disposez du parking de la cathédrale, proche des cinémas, pour le prix de 0,50 Cts de 19 H à 1 Heure du matin !

 

Bénéficiez des tarifs des cinémas Caméo :

 
* tarif réduit : 4,60 € tous les jours aux séances de 14h
* 5,40 €  pour tous le lundi, sauf fériés
* 4,60 € pour les étudiants (- de 30 ans) ( sur prés. justificatif) , mercredi toute la journée et lundi, mardi, jeudi, vendredi de 13h30 à 17h45    (sauf jours fériés)
* 5,40 € pour les étudiants, (- de 30 ans) ( sur prés. justificatif), (sauf jours fériés)
* 5,40 € pour les lycéens de moins de 18 ans, (sur justificatif)
* tarif fidélité : 48,50 € les 10 séances, valable 1 an, cumul 3 personnes
* 4,60 € à toutes séances ( passeport culturel )
* 5,80 € pour les "seniors" (+ de 60 ans) (sur prés. pièce d'identité)

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 11:00

Retourner au tableau agenda : cliquez Ici

 

Mercredi 1er octobre 2008

Horaire

 

Résumé

Genre 

Lieu

Prix

20h00

IRREGULIERE spectacle initié par Norah Krief et Frédéric Fresson autour des Sonnets et Elégies de Louise Labé

avec Norah Krief et Fred Fresson (claviers) Daniel Largent (percussions, basse, guitare) Mathias Levy (violon, saxophone, guitare)

théâtre, chanson

théâtre du Saulcy - université Paul Verlaine - Metz Ile du Saulcy

5 à 12 €

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 10:00

Retourner au tableau agenda : cliquez Ici

 

Jeudi 2 octobre 2008

Horaire

 

Résumé

Genre 

Lieu

Prix

20 H

 

Se  présenter  au Frac 15 minutes avant la visite

 

 

Monuments en mémoire

et histoires  de monuments

avec Marie Gloc, Conservateur du patrimoine   sur réservation  (30 perso max.)

 

Marie Gloc, conservateur du patrimoine - qui travaille  notamment sur les monuments commémoratifs de la guerre de 1870 en lien avec le  futur musée de Gravelotte (ouverture 2009-2010) - proposera au Frac Lorraine et aux musées de Metz,  une visite interprétée des expositions sous l'angle de ses  recherches.

rencontre / visite interprétée

49 Nord 6 Est - Frac Lorraine - 1 bis rue des trinitaires 57000 Metz  -  Tél: 03 87 74 20 02 Site Web ici-  eMail ici

réservation

recommandée

4 €  tarif plein / 3 € tarif préférentiel (amis du frac et étudiants sur  justificatif).

 

 Entrée libre pour les détenteurs Laissez-Passer Frac Lorraine.

 

21h00

Alexandre Balduzzi

 

La musique, la danse, la fête ont toujours été au rendez-vous! En décembre 2007, Alexandre sort un premier album pop-folk. Il se livre mêlant bonne humeur et sensibilité. Voilà un album qui s’annonce détonnant et plus personnel.

 

Pop Folk

 

Purple Lounge Casino 2000 Rue Th. Flammang L - 5618 Mondorf-les-Bains - Luxembourg  Réservé aux personnes majeures  tél.: (+352) 23 6 11 – 1 site Web ici

 

Gratuit

réservés aux personnes majeures.

20h00

IRREGULIERE spectacle initié par Norah Krief et Frédéric Fresson autour des Sonnets et Elégies de Louise Labé

avec Norah Krief et Fred Fresson (claviers) Daniel Largent (percussions, basse, guitare) Mathias Levy (violon, saxophone, guitare)

théâtre, chanson

théâtre du Saulcy - université Paul Verlaine - Metz Ile du Saulcy

5 à 12 €

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 09:00

Retourner au tableau agenda : cliquez Ici

 

Vendredi 3 octobre 2008

Horaire

 

Résumé

Genre 

Lieu

Prix

18h00 - minuit

Nuit blanche à la médiathèque du pontiffroy à metz : noise is the message, performance de poésie sonore + performance sur le traitement de l’image avec arnaud hussenot et 3 performeurs + strip en kit, réalisation de scénarios avec andré faber, dessinateur de presse

poésie sonore

 

 art numérique

 

 bandes dessinées

Médiathèque du Pontiffroy

salle mutelet - 1 Cour Elie Fleur 57000 Metz - Tél : 03 87 55 53 33 contact mail Ici

 

entrée

libre

19 h

Moselle Eros Tour  festival musiques actuelles

 

Groupe  : A Cause de Sylvia

Chanson

Adagio Conservatoire de Thionville 8 place Marie Louise 57100 Thionville Tél. : 03 82 88 26 86

 ou 03 87 62 94 13

 

 

entrée libre

de 20H

à 03 H

Dans le cadre OFF de la nuit blanche contemporaine à Metz, l’association l’«assolatelier » organise d une manifestation artistique pour cet événement. Cet événement se déroulera. Vous pouvez retrouver tous les détails sur http://assolatelier.free.fr (à partir du 20 septembre) cinq manifestations sont prévues:

9 H 00   Chambre 56 vidéo-théâtre

9 H 45   Bell Skinner musique

23 H 30 Chambre 56

00 H 15 Bell Skinner

02 H 30 Chambre 56

Théâtre

15, rue des Clercs Metz

 

Réservation obligatoire (16 places) pour Chambre 56clic Ici

 

entrée libre

 

résa. obligatoire

Vendredi 3 octobre 2008 – 20h30

Guy Carlier présente la nouvelle saison de la Passerelle 2008/09

EN EXCLUSIVITÉ ET PAR AMITIÉ

POUR FLORANGE

Le saltimbanque, l’auteur, l’homme de radio et de télévision,

viendra nous parler des artistes de la nouvelle programmation

de La Passerelle... Et bien entendu, notre « Guy Carlier National »,

comme une sorte de chevalier blanc, viendra appuyer doucement

là où ça fait mal... Juste pour qu’on rigole.

 

Humour

Centre Culturel La Passerelle 50 avenue de Lorraine 57190 Florange  Tél.: 03 82 59 17 99

eMail ici -  Web ici 

 

entrée libre

21 h

Moselle Eros Tour  festival musiques actuelles

 

Attica    Patient Zero 

 ASTON VILLA

Rock

le 112 Terville   

03 87 62 94 13

8€  /  10 €

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 08:00

Retourner au tableau agenda : cliquez Ici

 

Samedi 4 octobre 2008

Horaire

 

Résumé

Genre 

Lieu

Prix

17 h

Adissabeba fait sa rentrée en concert !

chanson française

Médiathèque Georges Brassens  Maizieres-les-Metz(57)

gratuit

20h30

Trinidad : dans la Conversion de la Cigogne ou l’avantage de naître avec le sens de l’humour dans un milieu hostile. Un conte philosophico humoristique ou l’histoire drôle d’une quête de soi. Comment réussir  sa vie quand on porte le poids de l’histoire de sa famille ?

Trinidad est chroniqueuse à l’émission le Fou du Roi sur France Inter avec Stéphane Bern.Son site Ici

 

Théâtre-Humour / One Woman Show

Centre Culturel La Passerelle 50 avenue de Lorraine 57190 Florange  Tél.: 03 82 59 17 99

eMail ici -  Web ici 

 

de 10€ à 23€

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 07:00

 

Retourner au tableau agenda : cliquez Ici

 

Dimanche 5 octobre 2008

Horaire

 

Résumé

Genre 

Lieu

Prix

Dimanche

de 21h03 à 22h

Les grands concerts de Radio France par Frédéric Lodéon.

L'Orchestre National de France, l'Orchestre Philharmonique, le Chœur et la Maîtrise de Radio France... Ils sont tous au service des chefs-d’œuvre de la musique d’hier et d’aujourd’hui

 

Emission de radio

Retransmission de concerts classiques.

France Inter site de l’émission Ici

 

Partager cet article
Repost0

Recherche

Partenaires Principaux

imagethionville.jpg






www.thionville.com
 
 Site non officiel de Thionville et de son agglomération  : Pratique et complet ! Tout sur Thionville


------------------------------------------------------

archemist.jpg

http://www.theartchemists.com
: Générateurs d'Etincelles Culturelles


-------------------------------------------------------

louvreuse-compress.jpg







http://louvreuse.net
 : Le site des passionnés de cinémaEn savoir+.


--------------------------------------------------------
Referencement Google

 

-Angelo Newsletter : Les meilleurs spectacles sur Nancy  -100% inspiré ! - 
 ( Contact angelo  )

 

Voir les autres partenaires Ici