19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 21:40

De la Soul.

Peu à voir, mais beaucoup à dire.

Une légende.

Des concerts exceptionnels pour certains.

Les souvenirs d'une vie pour d'autres.
Toutes les conditions étaient réunies.

5 000 personnes, une scène enviable.

Un jeu de lumière éblouissant. Un son percutant.

Et puis non.

De l'attente. De l'incompréhension. De la frustration.

Juste le manque d'envie. Le luxe qui prend le pas sur

la classe. La prétention faisant oublier les origines des

trois lycéens, autrefois venus du Bronx.

Quand ils se décident enfin à venir, à très juste titre relégué

en fin de soirée, la magie est depuis bien longtemps envolée.

La foule aussi, qui a bien diminué. Le coeur n'y est pas, et les

trois ne se priveront pas de le montrer. Moins d'une heure de show

et on remballe, tel fut le credo des américains ce soir là. Dommage,

le public était en droit d'en attendre plus d'une telle tête d'affiche.

Le Jardin du Michel aussi.

Tout le monde repart quelque peu bredouille, conscient du rendez-vous

râté avec ce qui fut une légende...

 

 

IMGP9574.jpg

 

 

 

 

 

IMGP9563

 

 

 

 

 

IMGP9515

 

 

 

 

 

IMGP9480

 

 

 

 

 

IMGP9457

 

 

 

 

 

IMGP9447

 




Crédits Photos : Ugo Schimizzi




Partager cet article
Repost0
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 00:28

 

Propulsés tête d'affiche de la soirée suite à la démotivation chronique des américains de De la Soul,

Balkan Beat Box arrive en fanfare dans l'arène aux 5 000 spectateurs de Bulligny.

Loin de tout complexe, le groupe propose un set varié et vivant, fait d'énergie et de cuivres dansants.

Une belle découverte dans cette 6ème édition du Jardin du Michel, saluée par l'acclamation du public, dont le nombre ira derescendo une fois la mi-nuit passée, l'attente de De la Soul se prolongeant...

 

 

 

balkan_beat_box_01.jpg

 

 

 

 

 

balkan beat box 02

 

 

 

 

 

balkan beat box 03

 

 

 

 

 

 

balkan beat box 04

 

 

 

 

 

balkan beat box 05

 

 

 

 

 

balkan beat box 06

 

 

 

 

 

balkan beat box 07

 

 

 

 

 

balkan beat box 08

 

 

 

 

 

balkan beat box 09

 

 

 

 

 

balkan beat box 10

 

 

 

 

 

balkan beat box 11

 

 

 

 

 

balkan beat box 12

 

 

 

 

 

balkan beat box 13

 

 

 

 

 

Crédits photos : Ugo Schimizzi

Partager cet article
Repost0
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 23:52

Hocus Pocus éclaira la soirée de sa présence triangulaire tant dans la programmation que dans le décor.

Vif et survitaminé, certainement un des meilleurs concerts de ces JDM.

Et puisqu'un long discours vaut toujours moins que la meilleur des démonstrations,

place aux photos !

 

 

 

hocus_pocus_01.jpg

 

 

 

 

 

 

hocus pocus 02

 

 

 

 

 

 

hocus pocus 03

 

 

 

 

 

 

hocus pocus 04

 

 

 

 

 

 

hocus pocus 05

 

 

 

 

 

 

 

hocus pocus 06

 

 

 

 

 

 

hocus pocus 07

 

 

 

 

 

 

 

hocus pocus 08

 

 

 

 

 

 

hocus pocus 09

 

 

 

 

 

 

hocus pocus 10

 

 

 

 

 

 

hocus pocus 11

 

 

 

 

 

 

 

hocus pocus 12

 

 

 

 

 

 

hocus pocus 13

 

 

 

 

 

 

hocus pocus 14

 

 

 

 

 

Crédits Photos : Ugo Schimizzi

Partager cet article
Repost0
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 23:44

 

 

La suite du festival Au Fond du Jardin du Michel se poursuit avec la présence de l'alleman Gentleman.

Magie des festivals et joie des rencontres, Gentleman et Hocus Pocus, très respectueux l'un envers l'autre se sont déclarés mutellement heureux de jouer sur la même scène

Le public, dépassant dans la soirée les 5 000 âmes le fut aussi des spectacles proposés !

 

 

 

 

 

gentleman_01.jpg

 

 

 

 

 

gentleman 02

 

 

 

 

 

 

gentleman 03

 

 

 

 

 

gentleman 04

 

 

 

 

 

gentleman 05

 

 

 

 

 

 

gentleman 06

 

 

 

 

 

gentleman 07

 

 

 

 

 

gentleman 08

 

 

 

 

Crédits photos : Ugo Schimizzi

Partager cet article
Repost0
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 23:14

On aura beau utiliser toutes les métaphores possibles, la version 2010 du Jardin du Michel a été marquée par l'omniprésence du froid.

Bien heureusement, les températures particulièrement basses n'ont pas empeché plus de 15 000 personnes de faire la fête durant ces 3 jours sur les terres battues par les vents de Bulligny, à deux pas de Toul.

 

Après une mise en bouche déambulatoire par le Flying Orchestar, c'est au tour de Danakil d'inaugurer la scène principale du festival, en imposant un son reggae chaleureux et bienvenu.

Groupe parisien formé autour de 8 étudiants au début des années 2000, Danakil revient sur le devant de la scène après deux albums studios sortis en 2007 et 2008 et un live au cabaret sauvage enregistré en 2009.

Sans conteste taillée pour la scène, cette formation donne une bonne impression de ce qui attends la foule déjà nombreuse lors de cette soirée.

Appel au voyage, appel au partage, des Champs de Roses à une reprise toute en douceur de Rien de Rien d'Edith Piaff, Danakil peut être vu comme le petit frère de Dub Incorporation tout en traçant sa propre route, comme en témoigne un récit biographique de la vie de Bob Marley.

 

Puisant entre leur premier album Microclimat et leur second opus Dialogue de Sourds, Danakil réussit le pari difficile de rentrer dans une 6ème édition du festival rafraichie mais néanmoins marquée par l'envie de faire la fête !

 

 

danakil_01.jpg

 

 

 

 

 

danakil 02

 

 

 

 

danakil 03

 

 

 

 

danakil 04

 

 

 

 

danakil 05

 

 

 

 

 

danakil 07

 

 

 

 

danakil 08

 

 

 

 

danakil 09

 

 

 

 

danakil 10

 

 

 

 

danakil 11

 

 

Récit et crédit photos : Ugo Schimizzi

Partager cet article
Repost0
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 23:14

La suite des photos du concert du groupe SHAKAPONK lors de leur venue le 30 avril dernier au 112 à Terville !

Pour voir l'article et les autres photos, rendez-vous ICI !

 

 

shakaponk 11

 

 

 

 

 

shakaponk 12

 

 

 

 

 

shakaponk 13

 

 

 

 

shakaponk 14

 

 

 

 

 

shakaponk 15

 

 

 

 

shakaponk 16

 

 

 

 

 

shakaponk 17

 

 

 

 

 

shakaponk 18

 

 

 

 

 

 

shakaponk 19

 

 

 

 

 

shakaponk 20

 

 

 

 

 

 

 

shakaponk 21

 

 

 

 

 

 

shakaponk 22

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 23:11

Les furieux français de Shakaponk étaient en visite au 112 à Terville ce vendredi 30 pour finir en beauté un mois d’avril riche en concerts.


shakaponk 01



Un parterre de fans avait fait le déplacement, et n’hésita pas à donner de la voix, sautant, dansant et hurlant tout au long du concert.


shakaponk 02



Une soirée sous le signe de l’énergie, de l’agitation et de la musique métissée, entre rock, électro et la simple envie de faire bouger son monde.


shakaponk 03



Shakaponk tout en saturation et vidéo peut repartir en sachant leur mission accomplie, tant leurs compositions dévastatrices ont retourné le 112 !



shakaponk 04



A peine trois chansons achevées, que déjà leur chanteur se retrouve torse nu, chantant collé serré avec la foule, tentant de l'agripper à corps et à cris !



shakaponk 05



Derrière, carré et efficace, le reste du groupe assure le tempo, avec motivation et conscience professionnelle ; les musiciens étant également là pour faire la fête.


shakaponk 06



Révélés en Allemagne, ces nouveaux venus sur les ondes françaises devraient véritablement exploser dans les semaines à venir, leurs futurs dates dans l'hexagone aidant.


shakaponk 07




Crédits photos : Ugo Schimizzi




Plus d'informations sur Shakaponk :

http://www.shakaponk.com/SHKPNK.html

http://www.myspace.com/shakaponk



Plus d'informations sur le 112 à Terville :

http://www.le-112.fr/



Un concert Notice France :









Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance


 

 

 

 

Plus de photos de Shakaponk :

 

 

shakaponk 08

 

 

 

 

 

shakaponk 09

 

 

 

 

shakaponk 10

 

 

 

Encore plus de photos ICI

Partager cet article
Repost0
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 21:45

Absent de la scène depuis plusieurs années - on passera sous silence les 2 dates au Bataclan en 2007, et le début de pseudo-tournée en 2008, Saez n’en est pas moins resté productif. Entre la fin de la tournée acoustique de Debbie -achevée par un magnifique concert au théâtre municipal de Thionville le 17/12/05 auquel j’ai assisté - et le lancement de sa nouvelle tournée, Jeudi 22 avril 2010 à Lausanne, Saez a sorti pas moins de 3 albums, dont un triple, à un an d’intervalle chacun. Alors que « Varsovie - L’Alhambra – Paris » et « A Lover’s Prayer » - sorti sous le pseudonyme Yellow Tricycle ndla - n’avait bénéficié d’aucune tournée promotionnelle, son nouvel album « J’accuse », clairement taillé pour la scène électrique, sera lui défendu partout en France, ainsi qu’en Belgique et en Suisse.



Saez_amneville_01.jpg





Galaxie – Amnéville – 23/04/10.

4 ans et demi. C’est le temps qu’il m’aura fallut attendre pour avoir la chance de revoir Damien Saez sur scène. Inutile de préciser que j’attends énormément de cette soirée. Arrivé aux environs de 18h00 devant la salle, je m’aperçois qu’une soixantaine de personnes sont déjà là, assises, debout, allongées, à l’ombre ou au soleil… Je me faufile discrètement vers les grilles et commence à attendre.

19h00. Les grilles s’ouvrent et mon projet de me placer juste devant la scène tombe à l’eau avec l’apparition d’un agent de sécurité bien décidé à faire régner l’ordre et la discipline dans les rangs. Il décide, en effet, de ne laisser entrer personne tant que les rangs de l’arrière ne cesseraient pas de pousser… Résultat, plus d’une quarantaine de personnes (entrées par la seconde porte) étaient déjà amassées devant la scène à mon arrivée dans la salle. Il faudra se contenter d’être à 3m de la scène, légèrement excentré sur la gauche.



Saez amneville 02




Après plus d’une heure d’attente, les lumières s’éteignent et laissent entrer en scène Cascadeur, un drôle d’individu tout de blanc vêtu et portant un casque de pilote d’avion rétro… Un étrange énergumène qui s’installe derrière son piano et qui se lance dans un répertoire à la frontière entre la mélancolie d’Aaron, l’électro planant de Ghinzu et la voix de castra de Mika… Un mélange hétérogène qui rend plutôt bien, mais qui laisse de marbre les fans de Saez, venus pour en découdre sur du rock bien énervé.

Le Messin quittera néanmoins la scène sous des applaudissements timides après avoir troqué son casque pour un masque de catcheur mexicain sur les 3 derniers morceaux. Sa prestation n’aura duré que vingt-cinq minutes et, à en croire les échos autour de moi, ce n’était pas plus mal… Nous voilà donc parti pour 50 nouvelles minutes d’attente. La tension monte légèrement dans un public qui commence à s’impatienter alors qu’à 21h30, Saez n’est toujours pas entré en scène.


21h35. L’obscurité nous enveloppe à nouveau alors qu’une véritable explosion sonore retentit dans le public. Sous un éclairage bleu, les musiciens du groupe se mettent en place et lancent les premières notes d’une introduction instrumentale inconnue. Premier constat, l’ensemble est résolument plus rock que l’album « J’accuse ». On est dans un rock plus actuel, plus sombre et plus puissant qui laisse présager une suite à la hauteur de mes espérances.

Damien arrive à la fin de l’introduction, entame un magistrale « Les anarchitectures » immédiatement suivit d’un « Sonnez tocsin dans les campagnes » qui donne le ton d’une soirée de retrouvailles avec son public. L’heure est à la révolution, à la rébellion et à la musique, la vraie.



Saez amneville 04




Les morceaux s’enchaînent, Damien se donne à fond. Oublier les paroles d’un couplet sur « Les cour des lycées » ne le perturbe pas outre mesure. Il en faut plus, beaucoup plus pour arrêter celui que l’on appelait «Le petit prince du Rock » il y a déjà 10 ans et qui prouve désormais qu’il n’avait rien d’une étoile filante.


N’oubliant pas pour autant ses racines et son parcours, Saez nous gratifie, au milieu des extraits du nouvel album, de quelques morceaux choisis de son répertoire. Ainsi « Debbie » sera représentée par le titre éponyme ainsi que par un « Autour de moi les fous » aussi puissant que malsain. « Varsovie » se verra, quant à lui, mis en avant par « Alice » et « Jeunesse Lève-toi ». « J’veux qu’on baise sur ma tombe » viendra nous rappeler que God Blesse n’est pas qu’un double album conceptuel, il rend aussi très bien sur scène. « Fils de France » et « Embrasons-nous » ne seront pas oublier et nous montrerons que, même s’il vieillit, Damien ne perd rien de son esprit revendicateur.

Après une heure et demi de scène, les musiciens s’éclipseront pour quelques instants, laissant le temps aux techniciens d’installer un siège, un pupitre et un nouveau pied de micro. Damien revient, seul, sur scène et entame un rappel à la guitare électro-acoustique. Un silence religieux tombe sur le Galaxie alors que l’artiste envoi « Jours étranges », « Putain vous m’aurez plus », « On n’a pas la thune » ou encore « Tricycle jaune ».



Saez amneville 03





Après plus ou moins vingt minutes de rappel, Saez casse une corde dans l’excitation du moment, rencontre des problèmes de sons avec la guitare de rechange et demande donc à avoir un piano en attendant que ces soucis soient réglés. « Usé » et « Saint Petersbourg » emporteront le public dans une vague d’émotions non dissimulées. Les yeux brillent, des larmes coulent, mais tous sont heureux d’être là.

Alors que l’on imagine le concert fini, les membres du groupe reviennent et entament avec Damien un ultime rappel de 3 ou 4 morceaux, parmi lesquels « Marie ou Marylin », qui permettront au public de s’enflammer une dernière fois et de se réveiller de sa torpeur sentimentale avant de reprendre la route.

Ultime remerciement, un poing levé bien haut avec la foule. S’il était froid et un peu distant au début du spectacle, les 2h30 sur scène lui ont permis de partager à nouveau avec son public et de lui prouver que le « Petit Prince » est devenu grand. Longue vie à lui.



Article : Dom Panetta


Crédits photos : Ugo Schimizzi


PLUS DE PHOTOS ICI



Plus d'informations sur Saez :

http://saez.mu/

http://www.myspace.com/saez

 

 

 

 

Un concert Notice France :









Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance

 


Partager cet article
Repost0
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 16:27

En attendant la chronique complète du concert de près de 3h de Damien Saez au Galaxie d'Amnéville, voici une sélection de photos qui rappellera à n'en pas douter d'excellents souvenirs aux spectateurs, et incitera peut-être ceux qui n'ont pas eu l'occasion de voir l'auteur de Jours Etranges se déplacer à un de ses concerts !

 

N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires et impressions du concert !

 

Saez_amneville_05.jpg

 

 

 

 

Saez amneville 06

 

 

 

 

Saez amneville 07

 

 

 

 

Saez amneville 08

 

 

 

 

Saez amneville 09

 

 

 

 

Saez amneville 10

 

 

 

 

Saez amneville 11

 

 

 

 

Saez amneville 12

 

 

 

 

Saez amneville 13

 

 

 

 

Saez amneville 14

 

 

 

 

Saez amneville 15

 

 

 

 

Saez amneville 16

 

 

 

 

 

Saez amneville 17

 

 

 

 

Saez amneville 18

 

 

 

 

 

 

Saez amneville 19

 

 

 

 

Saez amneville 20

 

 

 

 

Crédits photos : Ugo Schimizzi

 

 

 

 

 

Un concert Notice France :









Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance

 

 

 

 


 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 21:18

Galerie photos de la 15ème édition du festival les Artefacts de Strasbourg.

 

archive

Archive.

 

archive2

Archive.

 

archive3

Archive.

 

archive4

Archive.

 

rodrigo y julietta

Rodrigo y Gabriela.

 

rodrigo y julietta2

Rodrigo y Gabriela.

 

rodrigo y julietta3

Rodrigo y Gabriela.

rodrigo y julietta4

Rodrigo y Gabriela.

 

wax tailor

Wax Tailor.

 

wax tailor2

Wax Tailor.

 

wax tailor3

Wax Tailor.

 

wax tailor4

Wax Tailor.

 

chinese man

Chinese Man.

 

Crédit photos: Frédéric MACIERI.

Partager cet article
Repost0

Recherche

Partenaires Principaux

imagethionville.jpg






www.thionville.com
 
 Site non officiel de Thionville et de son agglomération  : Pratique et complet ! Tout sur Thionville


------------------------------------------------------

archemist.jpg

http://www.theartchemists.com
: Générateurs d'Etincelles Culturelles


-------------------------------------------------------

louvreuse-compress.jpg







http://louvreuse.net
 : Le site des passionnés de cinémaEn savoir+.


--------------------------------------------------------
Referencement Google

 

-Angelo Newsletter : Les meilleurs spectacles sur Nancy  -100% inspiré ! - 
 ( Contact angelo  )

 

Voir les autres partenaires Ici