6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 08:47

Le nouveau prodige de la chanson française adoubé tant par la presse que par le public était présent vendredi dernier dans la salle des Arènes de Metz, quelques jours après son passage à Nancy.

Venu comme à l'accoutumé avec sa guitare, Renan Luce était également bien entouré par des musiciens de qualité et une scénographie minimale mais ô combien remarquée.


renan_luce_01.JPG


Fort de ses nombreux succès et multiples passages à la radio Renan Luce ne semble pas pour autant auréolé d'une gloire malsaine le rendant imbu de sa personne.

Au contraire, son air juvénile donne l'impression d'un musicien nouveau en pleine ascension, croquant à pleines dents dans cette éclosion bienvenue de talent.


renan luce 03


Survitaminé, il saute et parcourt la scène comme une véritable rock star, à peine le concert entamé. Faisant un astucieux aller-retour entre les titres de son premier album Repenti et du dernier Le Clan des Miros, le chanteur-guitariste distille ses compositions phares.


renan luce 04


Passant tour à tour d'une ambiance intimiste - simplement éclairé par quatre lampes de bistro - aux grands éclairages et à la folie du live dont il est capable, Renan Luce bénéficie d'un décor maîtrisé et bien choisi amplifiant la profondeur de ses musiques.


renan luce 05


Mention spéciale à La Lettre, sensible, aux paroles magnifiques, presque irréelle dans un live vivant, que le public a semble-t-il su apprécier à sa juste valeur.


Article et Crédits Photos : Ugo Schimizzi

 

 

Plus d'informations sur Renan Luce :

http://renanluce.artiste.universalmusic.fr/

http://www.myspace.com/renanluce

 

Plus d'informations sur Les Arènes (Metz) :

http://www.arenes-de-metz.com/ 

 

Un concert Notice France :









Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance

 

 

Plus de photos de RENAN LUCE :

 

renan luce 02

 

renan luce 06

 

renan luce 07

 

renan luce 08

 

renan luce 09

 

renan luce 10

 

renan luce 11

 

renan luce 12

 

renan luce 13

Partager cet article
Repost0
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 15:55

melody-gardot6


Un peu de douceur dans ce monde de brute… Voilà tout simplement ce que la belle américaine Melody Gardot est venue nous apporter hier soir, lors de son passage dans la somptueuse salle ERASM du palais des congrès de Strasbourg.

Victime à 19 ans d'un terrible accident (en se faisant percuter par une voiture) et après un an d'hospitalisation, la jeune Melody n'a plus qu'une seule chose sur laquelle s'accrocher: la musique. Le piano étant trop complexe à manier couchée dans un lit qu'elle ne pouvait quitter, c'est vers la guitare qu'elle se tourne, de laquelle sortira ses premières compositions, qui lui permettra de se reconstruire petit à petit, lors de sa longue et douloureuse convalescence.

Présentée comme une des étoiles montantes du jazz vocal féminin dès la sortie de son premier album en 2008 – Worrisome Heart – c'est dorénavant chose confirmée avec  – My one and only thrill – sorti il y a tout juste un an. La jeune et mystérieuse philadelphienne, âgée de 25 ans, est acclamée par le public et la critique, qui la compare déjà aux stars du genre, telles que Diana Krall ou Norah Jones.

C'est derrière un vaste rideau noir transparent, et sous un tonnerre d'applaudissements que la chanteuse accompagnée de ses musiciens, entame son set, avec une entrée "free jazz", pour finalement continuer sur "The rain"…

La soirée suit son cours avec la majorité des plus belles compositions de la chanteuse. A noter la version exceptionnelle de Worrisome Heart"… Passant du piano à la guitare, ou "tout simplement" au chant avec une facilité déconcertante. Son trio quant à lui –  carré à la perfection –  a pu également  montrer toute sa virtuosité pendant les différents solos qui composaient le set.

Aux allures d'actrice hollywoodienne des 50's, et du haut de ses interminables jambes et talons aiguilles, Melody Gardot conclut son show de la plus belle manière, reprenant a cappella un standard folk américain "No More, My Lord" pour finalement se faire rejoindre par son groupe.

Malgré un niveau sonore un tantinet trop faible, et la petite erreur géographique qui fit sans doute sourire la majeure partie du public - la jeune femme pensant Strasbourg en Allemagne, et, gênée, s'excusa plusieurs fois avant la fin du concert - celui-ci acclama comme il se devait la chanteuse ainsi que son groupe.

Avec une telle voix - quasi identique aux versions studios - donnant parfois aux compositions une dimension bien plus profonde et sensuelle,  il n'y a aucuns doutes à avoir: nous sommes réellement face à une perle rare, qui peut prétendre à un avenir musical des plus glorieux.


Crédit photos et articles
:  Frédéric Macieri

 

melody-gardot1

melody-gardot5

melody-gardot2

melody-gardot4

melody-gardot3

 

http://www.myspace.com/melody

http://www.melodygardot.com/

Retrouvez Melody Gardot en concert : 

5 avr. 2010     Amphitheatre - Lyon
6 avr. 2010     Virgin Megastore Champs Elysées - Paris
7 avr. 2010     Olympia Theatre - Paris
8 avr. 2010     Olympia Theatre - Paris
9 avr. 2010     Olympia Theatre  - Paris
11 avr. 2010   Salle Poirel - Nancy
13 avr. 2010   Le Casino - Toulouse

 

Production Gérard Drouot : http://billetterie.gdp.fr/index2.php

 


­­­

Partager cet article
Repost0
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 16:29

Sur les coups de 20h, le 1er Avril , le public s'amasse peu à peu dans la petite salle conviviale du 112 de Terville, dans l'attente du début du concert de Micky Green...


Un accueil bienveillant est tout d'abord réservé à Lucas, qui se produit en première partie. Plein d'humour et de décontraction, accompagné pour la plupart de ses morceaux par son batteur et son bassiste, le chanteur-guitariste enchaîne des chansons sur la vie, l'amour, tout ce qui peut nous toucher au quotidien.

 

lucas melting-actu 01

 

  Ce chanteur qui dit aimer « les chieuses », qui nous demande « si nous nous aimons assez » et nous suggère de nous « toucher » un peu plus, quitte la scène sous les applaudissements chaleureux du public, après avoir interprété une dizaine de morceaux.

 

lucas melting-actu 02

 

lucas melting-actu 03

 

Une petite pause, le temps d'installer les innombrables instruments les plus divers et variés nécessaires à la suite des festivités, et les lumières s'éteignent alors... Telle une fée apparue comme par magie, la silhouette de Micky Green se faufile avec grâce jusque sur le devant de la scène et entame en toute simplicité et sans préambule True Love, le premier morceau de son dernier album Honky Tonk, précédé d'un petit rire frais et cristallin; le ton est donné...

 

micky green 01

 

Lorsque les lumières se rallument peu à peu, sous l'ovation d'un public déjà conquis, nous découvrons la plus « francophile des Australiennes », toute de plumes vêtue, dans un style intemporel. Jouant sur tous les tableaux pour nous interpréter ses 23 morceaux, extraits de son nouvel album tout aussi bien que de son dernier succès White T-Shirt, elle allie un côté femme-enfant à une sensualité naturelle, sa voix nous enveloppe et la chanteuse nous touche avec sa pop résolument glamour.

 

micky green 02

 

micky green 03

 

S'accompagnant de trois musiciens (basse, percussions, clavier), elle chante et joue successivement des percussions, du clavier, de la batterie et de la basse, avec un naturel déconcertant, ponctuant l'ensemble de sa bonne humeur communicative, de quelques phrases en un français plutôt bien maîtrisé et nous fait même l'honneur de nous interpréter une chanson inédite, Hoover, écrite il y a quelques jours à peine...

 

micky green 04

 

Parmi les morceaux entendus, tels que Pull it, My mind, Oh, Shoulda, No line, Remember ou encore Empty tins, elle glisse une reprise de Close to me de The Cure ainsi que celle de Lovefool des Cardigans... auxquelles elle ajoute sa touche personnelle grâce à sa voix aux accents suaves...

 

micky green 06


Au final, un concert très apprécié et unanimement plébiscité par un public plus que charmé par cette chanteuse originale et pleine de fraîcheur, qui trouve naturellement le chemin de notre coeur et de nos oreilles pour les emplir d'une musique pleine d'énergie, de nuances, et de sensualité ! 

 

Article et photos additionnelles : Mélanie Rambeau.

Crédits photos : Marie-alexandra Grujic .

 

Plus d'informations sur Micky Green :

http://www.mickygreen.com/

http://www.myspace.com/mickygreenmusic

 

Plus d'informations sur le 112 à Terville :

http://www.le-112.fr/

 

Un concert Notice France :
http://c4.ac-images.myspacecdn.com/images01/26/m_fc6e3a0c4dd7325aa8a67cc76ec68867.gif







Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance

 

Plus de photos de Micky Green :

  micky green 05

  micky green 07

  micky green 08

 

micky green 09

micky green 10

  micky green 11


Partager cet article
Repost0
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 18:44

 

11 dates en moins de 3 semaines. Pour leur nouvel album, Sois Pauvre et Tais Toi, Les Sales Majestés se sont lancés dans une tournée marathon. Force est de constater qu’avec près de 30 ans d’existence, les cinq punks remplissent encore les salles.

Pour leur première date à Caen le 31 mars, le concert affiche complet. C’est également le cas ce 1er avril 2010, à la Chapelle des Trinitaires, alors que les Sales Majestés n’ont encore jamais joué à Metz.

 

Afin des les introniser, les Lorrains des Wad Billys s’occupent de chauffer la salle, ouverte avec un peu de retard suite à un problème de balances.

Auréolé de rouge et de blanc, le trio messin ne se fait pas prier. Semblables à leur logo – un éclair noir – les joyeux rockeurs s’abattent sur le public en une déferlante de décibels et de rythmes soignés.


wad billys 01

 


Le son un peu garage éclate proprement et les compositions s’enchaînent à grande vitesse, la voix du chanteur charmant les spectateurs tout autant que les mélodies plutôt entêtantes. Mélangeant savamment du rock et du punk anglophone, les Wad Billys font hurler les guitares autant que les spectateurs.

 

wad billys 02

 

Groovy, ils remplissent parfaitement leur rôle et semblent visiblement très heureux de faire scène commune avec les Sales Majestés.

 

 


Ceux-ci envahissent la salle après une introduction religieuse très à propos, en cette veille du week-end de Pâques.

Unissant dès la première seconde la foule conquise, ils entament le concert par Camarades.

L’ambiance, tout simplement folle, ne retombera jamais. Les 400 spectateurs présents ce vendredi soir sont visiblement là pour se défouler, profiter d’un mythe vivant mais surtout pousser la chansonnette.

 

sales majestés 01


Yves et Yann, les deux guitaristes du groupe, manient leurs médiators comme des mitraillettes durant Oui J’emmerde et Je Suis Fier, tandis que Mathias, de retour derrière les fûts après 10 ans d’absence, remet l’église au milieu du village, balançant rythmiques carrées et breaks envolés.

La salle reprend en chœur chanson après chanson, jubilant sur A voté, alors que de nombreux pogos éclatent un peu partout. De la politique au social, chaque morceau reprend une idée bien précise, explicitant une vision bien punk de notre société.

 

sales majestés 02


A l’instar des Bérurier Noir avec leur fameux Porcherie, les Sales Majestés appellent à la fin du parti d’extrême droite de Jean-Marie Le Pen avec Halte Au Front.

Guitare et basse saturées et criardes répondent au chant d’Arno, le diable au corps, qui n’en finit plus de sauter et parcourir la scène, montant sur les caissons de basse comme sur les barrières de sécurité. Le public exulte, en demande toujours plus et pousse le groupe à se surpasser.

Parlant de la France, mère patrie et refrain connu du genre, les Sales Majestés invoquent anarchie et insoumission sur un nostalgique Dernier Combat, brodé sur la veste de Vlad le bassiste, enchaînant ensuite par un magistral Chaos En France.

 

sales majestés 03


Metz justifie sa réputation de ville punk, abritant ou ayant abrité en son sein des groupes comme Les Cadavres, PKRK, ou encore Néophyte, comme pourront le remarquer les parisiens des Sales Majestés. Ils salueront d’ailleurs comme il se doit un public de tous âges, après un petit détour par La Révolution et No Problemo.

 

sales majestés 04


Vérole, chanteur des Cadavres mais aussi membre du régional Charge 69, sera le guest de la soirée pour les rappels, apportant sa fougue et son énergie aux Sales Majestés.

Comme s’il était besoin de le rappeler, ils entraîneront la foule dans un excellent Keupon Toujours, avant de rappeler leur avis mordant sur les patrons avec Tous Des Salopes.

 

sales majestés 17


Un ultime hommage à Metal Urbain avec Panik ! et à la religion avec Le Pape avant de retourner pour de bons dans les loges, laissant derrière eux une terre de bière et de sueur.

Les Sales Majestés peuvent goûter à un repos bien mérité avant de poursuivre leur course effrénée à travers la France.    

La cité messine saura se souvenir de ce passage mémorable, et malgré un No Futur, de rigueur, chacun osera avouer attendre le retour des Sales Majestés dans nos contrées.

 

 

Article et Crédits Photos : Ugo Schimizzi

 

 

Plus d'informations sur Les Sales Majestés :

http://lessalesmajestes.free.fr/

http://www.myspace.com/salesmajestes

 

Plus d'informations sur Les Wad Billys :

http://leswadbillys.com/

http://www.myspace.com/leswadbillys

 

Plus d'informations sur Les Trinitaires (Metz) :

 http://www.lestrinitaires.com

 

 


Un concert Notice France :
http://c4.ac-images.myspacecdn.com/images01/26/m_fc6e3a0c4dd7325aa8a67cc76ec68867.gif









Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance

 

 

 

 

sales majestés 05

 

 

 

 

sales majestés 06

 

 

 

 

sales majestés 07

 

 

 

 

sales majestés 08

 

 

 

 

sales majestés 09

 

 

 

 

sales majestés 10

 

 

 

 

 

sales majestés 16

 

 

 

 

sales majestés 14

 

 

 

 

sales majestés 18

 

 

 

 

sales majestés 15

 

 


 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 21:50

Mickaël Furnon était présent pour la 4ème fois cette semaine dans l’Est de la France, avec son groupe Mickey[3D] nouvelle formule. Mickey avait annoncé fin 2008 la fin de l’aventure Mickey 3D en compagnie de  ses deux compères Aurélien Joanin et Najah El Mahmoud.

Il revient en 2009 avec un nouvel album, Méfie-toi l’escargot, ‘’crochetant’’ le 3D du groupe, afin de marquer le renouveau du concept.

 

cecile hercule 01


 

En première partie, c’est - comme souvent - Cécile Hercule, femme orchestre de Mickey[3D] qui se charge de l’affaire. Comme Mickey le dira ensuite, ‘’la crise du disque oblige Cécile à faire la première partie, jouer dans Mickey[3D], faire le merchandising ensuite, et enfin ranger le matos dans le camion’’, sans se départir de son cynisme habituel.

Celle-ci semble plus à l’aise pour jouer ses morceaux qu’en parler, invitant la salle dans son univers léger et insouciant.

 

mickey[3D] schimizzi 01


 

Mickey [3D] entame son concert en félicitant l’Alsace, seule région à son sens à mériter sa place dans l’hexagone, nous proposant de commencer ce voyage commun par Playmobil, tiré du nouvel album La Grande Evasion, relatant la vie d’un enfant jusqu’à son accession à la présidence de la république française.

Mickaël Furnon n’a visiblement pas changé. Toujours aussi mordant, le même ton de voix alerte et l’écriture acerbe, c’est un plaisir de le retrouver.

 

mickey[3D] schimizzi 02

 


Faussement insensible, il n’épargne rien ni personne, ressassant inlassablement ses convictions avec ironie et moquerie.

Jouant avec le public, qu’il a décidé ‘’de faire chier’’ comme il le déclare sincèrement, il n’hésite pas à se livrer, avouant aimer les Etats-Unis de Barack Obama bien plus que du temps de son prédécesseur, en introduction du titre Matador. Morceau éponyme de son avant-dernier album, celui-ci a fait peau neuve, comme l’ensemble des morceaux qu’il reprendra d’ailleurs, avec des arrangements originaux et bienvenus.

 

mickey[3D] schimizzi 03


Mickey [3D] nous parle ensuite de ses voyages, nous emmenant de Monluçon au Québec, avec La footballeuse de Sherbrooke, en passant par Paris t’es belle et 1988, véritable flash back musical. Mais le Stéphanois est aussi venu avec quelques chansons d’amour originales et déjantées, comme Yula ou La Fille du Cannibale.

 

mickey[3D] schimizzi 04


Quelques éléments de décors donnent du cachet à la scène, simplement vêtue en fond de salle de trois grandes bandes de tissus blancs. Aux côtés du chanteur, Cécile Hercule joue à merveille son rôle de femme à tout faire, chantant, dansant et multipliant les instruments, jouant tour à tour du synthé, de la guimbarde, du mélodica ou encore de la scie musicale. Comédienne, elle se transforme le temps de La France a Peur, en un Jean-Pierre Pernaud effrayant, symbolisé par un masque en plastique.

 

mickey[3D] schimizzi 05

 

Peu avant 23h, Mickey [3D] disparaît en un souffle, sonnant la fin du concert.

Mickey reviendra seulement accompagné de sa guitare, pour nous jouer son plus gros succès, Respire, dans une version inédite, plus calme. Il enchaînera ensuite par une chanson bien moins connue, Le goût du citron, tirée de son premier album Mistigri Torture et Le Tube de l’été.

Il conclura cette première salve par un hommage footballistique, avec Johnny Rep, star de l’A.S. St-Etienne durant ses belles années.

 

mickey[3D] schimizzi 06

 

Il fera face une seconde fois au public, cette fois-ci secondé de ses musiciens pour une ultime chanson d’amour, Grand-Mère, avant de ‘’reprendre’’ sa chanson prêtée il y a quelques années, J’ai demandé à la lune.

Posé et serein, Mickey [3D] ne s’est pas départi avec le temps de sa verve ni de son humour caustique. L’ensemble, vivant et agréable, gagnerait simplement de se voir rehaussé par la présence de quelques chansons plus rythmées de ces anciens albums.

 

Article et Photos : Ugo Schimizzi



Plus d'informations sur Mickey[3D] :

http://www.mickey3d.com/

http://www.myspace.com/mickey3d

 


Plus d'informations sur Cécile Hercule :

http://www.myspace.com/cecilehercule

 


Plus d'informations sur L'Autre Canal :

http://www.lautrecanalnancy.fr/

 

 

 

 

Un concert Notice France :
http://c4.ac-images.myspacecdn.com/images01/26/m_fc6e3a0c4dd7325aa8a67cc76ec68867.gif









Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance

 

 

 

Plus de photos de Mickey [3D] :

 

mickey[3D] schimizzi 07

 

 

 

 

mickey[3D] schimizzi 08

 

 

 

 

mickey[3D] schimizzi 09

 

 

 

 

mickey[3D] schimizzi 10

 

 

 

 

 

mickey[3D] schimizzi 11

 

 

 

 

mickey[3D] schimizzi 12

 

 

 

 

mickey[3D] schimizzi 13

 

 

 

 

 

mickey[3D] schimizzi 14

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 18:30
Un peu plus d'un mois après le passage dans nos contrées des Furieux de Mass Hysteria, voilà que la terre s'est remise à trembler hier dans la salle messine des Trinitaires.
AqME, de retour dans l'Est de la France, continue de présenter son dernier album, En l'honneur de Jupiter, accompagné pour l'occasion du groupe lorrain Ky-Lin.

ky-lin_schimizzi_06.jpg

Ceux-ci proposent au public messin un set assez court mais bien maîtrisé, n'hésitant pas à monter facilement dans les décibels, histoire de réveiller les ardeurs de chacun. Quelques fans n'hésiteront pas à saluer leur initiative, hurlant leur nom à de nombreuses reprises.

ky-lin schimizzi 01

Ky-Lin cède sa place quarante minutes plus tard en exhortant le public à appeler de toutes leurs forces AqME.
Ces derniers se présentent sur scène peu de temps après, débordant d'envie.


aqme_schimizzi_12.jpg


Ils assurent un show carré tout en puissance, ce qui ravit la foule vivante et suante.
Leur nouveau guitariste, adroit et plutôt discret, contrebalance bien avec l'énergie affolante de Thomas leur chanteur, bien secondé par Charlotte la bassiste.
Derrière, Etienne, batteur de son état, n'hésite pas à fracasser sa double pédale, maîtrisant breaks et rythmiques.

aqme schimizzi 01

Alternant des chansons de leur dernier album et des tubes ayant fait le succès du groupe comme Pornographie ou Superstar, AqME continue d'évoluer dans l'arène du metal français, vivement remercié par un public venu nombreux.

aqme schimizzi 09


Article et Photos : Ugo Schimizzi


Plus d'informations sur Ky-lin :
www.myspace.com/kylinmusic

Plus d'informations sur AqME :
http://www.aqme.com/
http://www.myspace.com/aqme

Plus d'informations sur Les Trinitaires (Metz) :
http://www.lestrinitaires.com


Un concert Notice France :
http://c4.ac-images.myspacecdn.com/images01/26/m_fc6e3a0c4dd7325aa8a67cc76ec68867.gif









Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance




Plus de photos de AqME :

aqme schimizzi 02



aqme schimizzi 03




aqme schimizzi 05




aqme schimizzi 07




aqme schimizzi 08




aqme schimizzi 06



aqme schimizzi 10



aqme schimizzi 13











Plus de photos de Ky-Lin :


ky-lin schimizzi 02



ky-lin schimizzi 03



ky-lin schimizzi 04



ky-lin schimizzi 05





Partager cet article
Repost0
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 22:55
fefe---5-.jpg



C'est seul sur scène qu'Abdou Day se présente ce mardi 9 mars à la Chapelle des Trinitaires. Il interprète une dizaine de morceaux dont quelques uns de son album autoproduit "Tous Egaux" qui s'est déjà vendu à plus de 4000 exemplaires. Il chauffe le public, qui le suit sur un air de "Every little thing is gonna be alright".

On retrouve toujours avec plaisir ce malgache plein d'énergie et de bonne humeur sur scène.



fefe -(9)




Les premiers accords de "Clichés" se font entendre dans la Chapelle et Féfé débarque sur scène. Il donne le ton de la soirée avec "Dans ma rue" en embrasant la salle qui "oye oye oye oye" en choeur avec lui.


fefe -(48)



Pour une des premières dates de la tournée, Féfé et ses musiciens se donnent à fond : DJ, bassiste, batteur, guitariste et clavier présentent à tour de rôle un solo et une danse improvisée.


fefe -(59)




Des beats entraînants, une vraie complicité avec les musiciens, des textes réalistes et justes et la voix chaleureuse d'un véritable chanteur.




fefe -(18)


Grosse ambiance aux Trinitaires : Féfé descend de scène pour chanter et danser au plus près de son public. "Foutez le bordel, Metz !" Tout le monde se lâche sur une reprise de "I got a woman" déjantée.


fefe -(35)



L'ancien membre fondateur du Saïan Supa Crew n'a donc pas eu de mal à nous convaincre qu'il est un "Jeune à la retraite" qui a la pêche et qui débute une belle carrière solo.

 

 

fefe -(31)

 

 

Article et photos : Elise Ruiba

 

 

Plus d'informations sur Féfé :

www.fefe-lesite.com/

www.myspace.com/fefessc

 

 

fefe -(52)

 

 

 

 

Plus d'informations sur la programmation des Trinitaires :

http://www.lestrinitaires.com/

 

 


Un concert Notice France :
http://c4.ac-images.myspacecdn.com/images01/26/m_fc6e3a0c4dd7325aa8a67cc76ec68867.gif









Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance

Partager cet article
Repost0
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 15:04

         Des barrières encadrent le parking du 112 : COMPLET. On comprend alors tout de suite que Milow sait faire se déplacer les foules. Dans la file d'attente : des italiens, des belges, des hollandais, des luxembourgeois... et Melting Actu.

 

         Tout impatient de voir Milow sur scène, on en avait presque oublié la présence d'une première partie. Deux musiciens montent alors sur scène et se présentent.

 

 

1

 

Martin and James, deux jeunes écossais qui tentent, pleins de bonnes intentions, de parler français au 112 : "Nous venons de... mmh..." - "D'Ecosse !", leur souffle le public en chœur ayant de suite reconnu leur accent.


 2


Ces amis d'enfance enchainent une dizaine de chansons. Certaines très rythmées contrastent avec d'autres plus douces, l'ensemble étant écrit et interprété en duo. Leurs voix pures et douces se complètent à merveille et ils séduisent la salle qui répond à leur appel : "Pouvez-vous clap?".

Ce groupe à l'univers ancré dans la réalité interprète des titres comme Wheels ou Little Bits of Light qui valent la peine d'être découverts.

Leur son pop folk convainc tout le monde et ils sont salués d'une belle ovation.

 

8


 

         C'est au tour de Milow d'entrer dans l'arène pour sa troisième date en France après Lille et Paris. La salle est plongée dans l'obscurité pendant la première chanson puis la lumière et les cris de la foule surgissent.

Accompagné de ses musiciens (un batteur, un bassiste, un guitariste, une charmante choriste ainsi qu'un percussionniste et un contrebassiste) Jonathan ou plutôt Milow chauffe la salle avec quelques chansons de de ses deux premiers albums The Bigger Picture et Coming of Age, avant de passer aux succès de son dernier album, simplement intitulé Milow.

 

 

3

 

 

7

 

Proche de son public, il confie qu'il a vécu une année 2009 exceptionnelle et qu'il n'a pu recommencer à écrire qu'à la fin de celle-ci. Il nous livre donc un de ses derniers titres écrits : Building Bridges.

Sur scène, comme un poisson dans l'eau, Milow fait son show, très en contact avec ses musiciens. Il  prend même en dérision son succès international en commentant : "Ici, en France vous devez connaître deux de mes chansons".

 

5


 

 6

 


Viennent alors You don't know et Ayo Technology, largement radiodiffusés, couronnant son dernier album. Les chansons sonnent beaucoup plus rock et, surprenamment, se différencient des mélodies entendues sur les ondes.

Le 112 chante et danse, offrant définitivement à Milow un accueil des plus chaleureux.

 

4

 


 

Article et Crédits Photos : Elise Ruiba

site de Milow :

www.milow.com/


Myspace :

http://www.myspace.com/milowbe

 

 

site du 112 à Terville :

http://www.le-112.fr/

 


Un concert Notice France :
http://c4.ac-images.myspacecdn.com/images01/26/m_fc6e3a0c4dd7325aa8a67cc76ec68867.gif





 

 



Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance

Partager cet article
Repost0
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 00:01
Vendredi signait donc pour la Lorraine le retour de Mass Hysteria dans l'Est de la France, deux semaines à peine après leur venue à Strasbourg.
Ils étaient cette fois-ci accompagné des toulousains de Sidilarsen.

Ceux-ci, de prime abord étonnés par l'ambiance aussi "agitée" en début de soirée, s'accomodèrent vite de cette énergie communicative, domptant la salle avec joie, bien que le son du chanteur ne laissant pas comprendre la majorité des paroles durant les chansons.

IMGP9963.jpg


Se démenant comme des beaux diables sur une scène assez réduite, Sidilarsen oscille entre metal et électro survitaminé, à base de samples de Prodigy.
Le public jump et pogotte, l'ambiance et bonne et la température monte très vite.

IMGP0119.jpg


Très peu de temps après, une fois le plateau changé, c'est sans grande cérémonie que Mass Hysteria entre sur scène. Le décorum viendra de la part des spectateurs, brûlant d'envie d'acclamer le groupe. Celui-ci saluera très rapidement l'ambiance, qualifiant une nouvelle fois le public "d'un des meilleurs de France".
Poussé par cette puissance inouï, le groupe envoie un son lourd et carré, maitrisant jeu de scènes et lumières.

IMGP0367.jpg


Reprenant une nouvelle fois un discours engagé à l'adresse de tous les "furieux et furieuses", le chanteur, agité, entonne plusieurs chansons du dernier album, Failles, dont la chanson éponyme.


IMGP0217.jpg


Entre un traditionnel moshpit et de nombreux pogos, la salle jump aux rythmes fous du groupe, dont les textes et monologues ne sont pas sans rappeler les idées convaincues et convaincantes des Béruriers Noirs.

IMGP0255.jpg


Article et photos : Ugo Schimizzi



Plus d'informations sur Mass Hysteria :
http://www.masshysteria.fr
http://www.myspace.com/masshysteriaofficial

Plus d'informations sur Sidilarsen :
http://www.myspace.com/sidilarsen


Plus d'informations sur le 112 à Terville :
http://www.le-112.fr/


Un concert Notice France :
http://c4.ac-images.myspacecdn.com/images01/26/m_fc6e3a0c4dd7325aa8a67cc76ec68867.gif









Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance




Plus de photos de MASS HYSTERIA :

IMGP0213.jpg






IMGP0214.jpg








IMGP0298.jpg









IMGP0447.jpg









IMGP0472.jpg







Plus de photos de SIDILARSEN :


IMGP0024.jpg








IMGP0113.jpg








IMGP0154.jpg







IMGP9949.jpg






IMGP9967.jpg







IMGP0190.jpg




Crédit photos : Ugo Schimizzi


Partager cet article
Repost0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 23:54


ange-florange-la-passerrelle 0237

    Le célèbre groupe de rock progressif français: Ange, c'est produit à la Passerelle de Florange ce vendredi 5 février 2010. Parti en tournée pour célébrer leurs 40ans de carrière et la sortie du dernier album "Le bois travail, même le Dimanche" (dans les bacs depuis le 25 janvier 2010), le public lorrain, composé de nombreux fans, a répondu présent et a acceuilli le groupe comme il se doit.

    La soirée débuta avec l'arrivée sur scène d'un groupe local: Tournée Générale. Formé depuis 4ans, le groupe en est actuellement à son troisième album:  "Tournée Générale".


ange-florange-la-passerrelle 0038sign

Composé de trois musiciens: bassiste,  guitariste et d'un accordéoniste, le trio a transformé la salle en un véritable bar, où joie et plaisanterie étaient de mises. Originaire des environs de Nancy, ils proposent une musique légère et sympathique, du part grâce aux textes, mais également à leur bonne humeur. Ils ont ainsi rempli leur objectif :animer le début de soirée tout en faisant découvrir leur musique au public. On ne peut que leur souhaiter une bonne continuation.

ange-florange-la-passerrelle 0418sign

    Puis, ce fut au tour d'Ange d'entrer sur scène. Christian Décamps toujours au commande du navire est accompagné depuis quelques années par de jeunes musiciens et notamment son fils: Tristan Décamps (claviers, chant), Thierry Sidhoum (basse), Benoît Cazzulini (batterie), Hassan Hajdi (guitare) et Caroline Crozat (chant, choeurs). Cette fois-ci place au show, car Ange ce n'est pas que de la musique à proprement parler, mais aussi toute une mise en scène, avec des déguisements en tout genre, donnant l'impression d'assister à une pièce de théâtre.
Lumières tamisées, c'est avec un petit récapitulatif audio de sa carrière qu'Ange se fait attendre. "Ces gens-là" (reprise de Jacques Brel) ouvre le concert et autant le dire tout de suite: le groupe est en pleine forme. Le chant de Christian Décamps, ainsi que son charisme, nous plonge immédiatement dans l'univers "Ange" et le talent des musiciens qui l'entoure se fait très vite ressentir. Les titres s'enchaînent les uns après les autres, le tout, parsemé de nombreuses interventions de Caroline Crozat, que ce soit au chant ou dans la peau d'un nouveau personnage.

Un show découpé en deux parties: la première reprenant les classiques du groupe, de ses débuts à aujourd'hui, et la seconde faisant la promotion du dernier album en date.
Au final, le public fut conquit par la prestation et en aurait redemandé volontiers, car voir le groupe sur scène est un véritable bonheur, un moment unique, qu'on se doit de vivre au moins une fois dans sa vie. On espère les revoir dans la région (selon C.Décamps: "nous reviendrons à Florange") et leur souhaitons encore un Joyeux Anniversaire.


Article: Mathieu Macieri
Crédit photos: Frédéric Macieri


ange-florange-la-passerrelle 0048sign
ange-florange-la-passerrelle 0170sign
ange-florange-la-passerrelle 0268sign
ange-florange-la-passerrelle 0353
ange-florange-la-passerrelle 0224sign
ange-florange-la-passerrelle 0468sign
ange-florange-la-passerrelle 0365sign
ange-florange-la-passerrelle 0459sign

Site officiel du groupe: http://www.tourneegenerale.net/
Myspace: http://www.myspace.com/tourneegenerale

Myspace: http://www.myspace.com/groupeange
Site fan: http://updlm.com/


Un concert Notice France :
http://c4.ac-images.myspacecdn.com/images01/26/m_fc6e3a0c4dd7325aa8a67cc76ec68867.gif









Plus d'informations sur Notice France :
http://www.myspace.com/noticefrance
Partager cet article
Repost0

Recherche

Partenaires Principaux

imagethionville.jpg






www.thionville.com
 
 Site non officiel de Thionville et de son agglomération  : Pratique et complet ! Tout sur Thionville


------------------------------------------------------

archemist.jpg

http://www.theartchemists.com
: Générateurs d'Etincelles Culturelles


-------------------------------------------------------

louvreuse-compress.jpg







http://louvreuse.net
 : Le site des passionnés de cinémaEn savoir+.


--------------------------------------------------------
Referencement Google

 

-Angelo Newsletter : Les meilleurs spectacles sur Nancy  -100% inspiré ! - 
 ( Contact angelo  )

 

Voir les autres partenaires Ici